Accueil » ORAN » Un nouveau directeur de l’Education installé. Ce qui l’attend: «Un vrai défi»

Un nouveau directeur de l’Education installé. Ce qui l’attend: «Un vrai défi»

Comment s’effectuera la prochaine rentrée scolaire 2022-2023 à Oran? Les préparatifs vont bon train tant sur le plan des infrastructures et de lutte contre la «surcharge» que sur celui des primes scolaires, deux volets sur lesquels insistent beaucoup, depuis la fin des JM d’Oran, les autorités exécutives locales de la wilaya d’Oran et ce, au vu des réunions intensifiées et des points de situation des préparatifs du secteur régulièrement présentés. Un nouveau directeur de l’Education a été installé depuis quelques jours à la tête du secteur clé à Oran, à la demande du wali Sayoud Said qui, il faut le rappeler, avait constaté, avant les Jeux Méditerranéens, plusieurs «dysfonctionnements» du secteur, ce qui ne l’a pas pour autant ménagé de lancer ses critiques envers les responsables. Le problème des primes scolaires, durant la rentrée précédente, aura été «la goutte qui a fait déborder le vase», selon les spécialistes de questions pédagogiques du secteur, «après celui de la surcharge dans les écoles». Un total de 2.000 élèves n’a pas perçu cette prime, passée en 2021 à 5.000 DA, sur décision du président de la République. Le wali qui a décidé de faire le «grand ménage» dans le secteur de l’Education, à l’échelle de sa wilaya dans laquelle il est installé depuis août 2021, n’est pas allé de mainmorte plusieurs fois pour évoquer une nécessité de changement pour hisser ce secteur au rang qu’il mérite. Le nouveau directeur qui a pris ses fonctions récemment, a une lourde mission. Il devra assainir le secteur, en mettant en œuvre une «stratégie» afin que la prochaine rentrée se déroule dans des conditions meilleures que la précédente. Malgré les bons points enregistrés lors de la dernière rentrée, des insuffisances ont surgi. Parmi elles, le problème de repas chauds servis dans les cantines des établissements scolaires des communes éloignées et les primes de scolarité outre la surcharge dans certains établissements du premier cycle. Ainsi, parmi les objectifs du secteur pour cette prochaine rentrée scolaire est celui d’atteindre un taux inférieur ou égal à 40 élèves par classe.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...