Accueil » CHRONIQUE » Un Fetwa contre les accidents?

Un Fetwa contre les accidents?

A chaque phénomène de société, le ministère des Affaires religieuses lance un Fetwa. C’est comme le cas de la Fetwa contre la Harga qui rend illicite de prendre la mer illégalement ou la toute dernière sur le port du masque. En effet, la commission ministérielle de la Fetwa a appelé les usagers de la route à faire preuve de prudence et de vigilance face à la recrudescence déplorable des accidents de la circulation et du nombre de morts. «Face à la recrudescence déplorable et dangereuse des accidents de la circulation qui continuent de tuer des âmes innocentes, d’endommager les biens et de porter préjudice à l’économie nationale, la commission ministérielle de la Fetwa « appelle les usagers de la route à faire preuve de responsabilité, de vigilance et de prudence », souligne la commission dans son communiqué N°30. Les accidents de la route constituent une menace à la vie humaine qu’Allah a fait sacrée, souligne encore la même source rappelant « l’obligation de respecter le code de la route et les règles de circulation et d’éviter toute forme d’agression et de préjudice comme le recommande notre sainte religion ». S’agit-il d’une Fetwa ou simplement d’un rappel à l’ordre dans le cadre de la lutte contre les accidents de la route. Il est clair que, dans toutes les religions, il faut préserver la vie humaine et qu’il faut en prendre soin, sinon il s’agit d’un crime. Un crime puni tant par la loi que par la Religion. Oui, les Imams peuvent jouer un grand rôle dans la lutte contre les accidents de la route, mais ils devront innover et ne pas se contenter d’un prêche le vendredi. Ils devront faire dans la proximité sans « protocole » et sans donner l’air que l’action est « officielle ». Aller dans les cafés, aux stations de taxi et autres endroits pour sensibiliser contre la vitesse excessive, l’imprudence et autre. Pourquoi ne pas distribuer des dépliants aux usagers de la route par les Imams. Sensibiliser les automobilistes et chauffeurs lors des veillées religieuses lors des « janazat ». Mais un communiqué ou une Fatwa n’est qu’un coup d’épée dans l’eau.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...

Prix compétitif du blé en 2024

Selon Maxime Raturat, analyste chez ...

La France face à ses Harkis…

La Cour européenne des droits ...

Climatisation au gaz naturel, une solution !

Le Commissariat aux Énergies Renouvelables ...