Accueil » CHRONIQUE » Un découpage d’avenir

Un découpage d’avenir

Des nouvelles wilayas, issues du dernier découpage administratif, pourraient donner l’impression à première vue qu’il s’agirait d’un jeu ludique ou de la plaisanterie puisque la plupart de ces nouvelles entités administratives ne dépassent pas – en tout et pour tout- les 20 mille habitants. A quoi donc rêve-elle cette nouvelle politique de l’aménagement du territoire national? Peut-être, fait-on ça, juste pour donner un nouveau souffle socioéconomique en vue d’encourager le peuplement de ces zones arides…, presque peuplées. C’est-à-dire mettre en oeuvre une sorte de conquête de l’extrême Sud algérien, avec les mêmes circonstances adaptées et qui nous ferait, peut-être, penser à la fameuse conquête du Far West américain, par les pionniers au début du 19ème siècle. Il n’est pas question de laisser ces contrées riches de notre pays sans investissement rentable et sans faire fructifier les atouts économiques qui y existent… C’est un gâchis impardonnable. Alors que nos jeunes se font tuer dans les hautes mers pour rejoindre un soi-disant Eldorado, situé sur la rive nord de la Méditerranée. Les pouvoirs publics sont ainsi appelés à plus de mesures facilitatrices concrètes, transparentes et en évitant toute sortes d‘anarchie, en vue d’encourager les jeunes algériens à réaliser leurs rêves sur le sol de leur patrie avec, de toute évidence, l’aide et la bénédiction des pouvoirs publics. Sans ça, je ne vois pas, pourquoi avait–on eu cette idée géniale de faire promouvoir des villages presque inhabités au statut de wilaya!! Les opportunités sont diverses dans ces régions encore vierges. Que ce soit dans l’agriculture et la mise en valeur des terres, dans le tourisme et de toute évidence l’exploitation minière notamment, l’or qui, parait-il, s’y trouve en quantités alléchantes…Par rapport à un nord surpeuplé où il y a des régions qui suffoquent démographiquement, le grand Sud, au contraire, aura besoin d’une population plus forte qui saura mettre à profit ses atouts économiques. Avant toute initiative, il faudrait, d’abord, travailler vaillamment, afin d’ôter des têtes de nos jeunes quelques préjugés et quelques craintes qui pourraient achopper leurs désirs… Les pouvoirs publics sont dans le devoir de mettre au point un programme bien ficelé sur les plans administratifs, organiques et juridiques… Ce n’est pas une aventure aux conséquences aléatoires. C’est plutôt une ambition politique, faisant partie d’un plan national global travaillant avec assiduité au développement général du pays et le bien-être de la nation et non un simple coup de tonnerre, juste pour donner une trompeuse impression que l’on est en train de travailler.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Enfin ! Les maires auront plus de prérogatives !

Il y a une semaine ...

Entrée en vigueur de l’embargo sur le pétrole russe. L’Europe tiendra-t-elle le coup?

Une première dans les annales. ...

Guerre et pétrole

Paraît-il, nous sommes en train ...

La drogue et… ses interminables histoires

Avant d’aborder la très «consommée» ...

Enfin, le Rai patrimoine mondial !

Ce n’est pas la première ...