Accueil » MONDE » Tunisie. Kaïs Saïed s’attaque au Conseil supérieur de la magistrature

Tunisie. Kaïs Saïed s’attaque au Conseil supérieur de la magistrature

En Tunisie, plusieurs associations de la société civile ont fait état cette semaine de leurs inquiétudes quant à la détérioration des libertés dans le pays. Alors que les observateurs s’interrogent sur la permanence de l’Etat de droit, le président Kaïs Saïed a décidé de s’en prendre au Conseil supérieur de la magistrature. Comme souvent en Tunisie désormais, c’est sur la page Facebook de la Présidence tunisienne et de nuit que l’information est tombée. Les membres du Conseil Supérieur de la Magistrature ne toucheront plus un centime de l’Etat. Le président a décidé de mettre fin à leurs émoluments. Cette décision intervient alors que Kaïs Saïed a, à maintes reprises, fait part de sa volonté d’assainir un système judiciaire qu’il estime défaillant et corrompu. Pas vraiment dissous officiellement, le Conseil Supérieur de la Magistrature –qui compte 45 membres – survivra-t-il à cette offensive du président? Une chose est sûre: depuis qu’il s’est octroyé les plein pouvoirs en juillet 2021, l’homme fort de Carthage a progressivement vidé de leur substance plusieurs institutions nationales.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sanctions contre le Mali. La Cédéao tente de se justifier

Ce jeudi 27 janvier 2022, ...

Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso

Les Etats ouest-africains se réunissent ...

Mali – Cédéao. L’Union africaine veut relancer le dialogue

Une délégation de l’Union africaine ...

Partygate. Retour sur les dates de ce scandale qui risque de faire chuter Boris Johnson

L’étau se resserre autour de ...

Ukraine. Le bras de fer entre les Etats-Unis la Russie s’intensifie

La Russie a lancé, mardi ...