Accueil » ORAN » Trouble de la vue en milieu scolaire. Les spécialistes tirent la sonnette d’alarme

Trouble de la vue en milieu scolaire. Les spécialistes tirent la sonnette d’alarme

La santé des enfants est en danger sans que les parents puissent découvrir l’étendue des dégâts, notamment quand il s’agit de la vue. A ce sujet, les brigades de la médecine scolaire ont sonné l’alarme afin d’y remédier avant qu’il ne soit trop tard. A cet effet, il a été opéré, durant les semaines passées, comme étant une expérience pilote, en collaboration avec l’EPSP de Oued Tlélat et la direction de l’Education, à des séances de dépistage précoce au profit des enfants scolarisés. L’objectif n’est autre que de détecter les anomalies qui sont souvent découvertes chez les enfants, notamment la faiblesse de la vue. Suivant les spécialistes, l’utilisation abusive des Smartphones a des répercussions négatives sur la vue des enfants qui se connectent pour des heures d’affilée, se mettant sans le savoir en danger étant donné que la vue risque de diminuer progressivement. A cet effet, les médecins ne cessent de recommander aux parents de garder un œil attentif sur leurs enfants car le risque est de taille surtout quand il s’agit de la santé et la vue en particulier. Il faut dire que les troubles de la vue se placent à la tête des anomalies d’ordre médicale enregistrées dans le milieu scolaire, ce qui a précipité des actions de ce genre ayant pour objectif de statuer sur la vue des enfants qui doivent faire l’objet d’un suivi régulier et austère de la part des parents. D’ailleurs, beaucoup d’enfants portent des lunettes de correction de vue, et ce, malgré leur jeune âge. L’opération devrait être généralisée pour toucher d’autres établissements scolaires au niveau de tout le territoire de la wilaya. Ajouter à cela, l’incapacité de quelques familles à passer des visites à se procurer des lunettes de vue pour leurs enfants, en raison de la cherté de leur prix. Enfin, vaux mieux prévenir que guérir, la santé des enfants doit être surveillée dans un premier temps par les parents qui doivent réagir à tous les abus, puis suivie par les instances médicales de l’Etat.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...