Accueil » Point de Vue » Trop de morts sur les routes!

Trop de morts sur les routes!

Un chiffre effrayant ! Ce sont 24.751 accidents, 3.628 morts et 33.995 blessés. C’était en effet, pour la seule année 2023 ! Bien sûr, l’on devait, du coup penser à environ cent milliards de centimes de pertes matériels. La prise en charge clinique des blessés, notamment des blessés graves, serait, sans nul doute, très onéreuse pour le budget de l’Etat. Ça, c’est la partie grave du problème. Alors que, la plus grave dans cette situation, c’est qu’il n’y a pas en perspective une solution envisageable, pouvant au moins, atténuer les chiffres de l’hécatombe. Pour le moment, toutes les mesures prises par les pouvoirs publics visant à maîtriser cette situation qui semble échapper à leurs contrôles, n’ont finalement pas abouti. Même à l’époque du terrorisme sanguinaire, pendant la décennie noire, l’on n’a pas enregistré au cours d’une seule année des chiffres aussi inquiétants. Pour les pouvoirs publics en charge du dossier du trafic routier, les principales causes produisant des accidents de la route, sont à leurs avis le non-respect par les chauffeurs des interdictions et des obligations prévues dans le code de la route. Chaque chauffard se prendrait pour le maître de la route feignant ignorer tous les dangers qu’une route pourrait engendrer. En outre, l’excès de vitesse reste la principale cause des collisions et des déviations fatales. Toutefois, pour les citoyens ordinaires, les causes des accidents de la route seraient, selon eux, dues à la mauvaise qualité des infrastructures routières, qui ne sont pas encore, selon eux, ajustées aux normes internationales. Les conséquences sociales graves générées annuellement par les accidents de la route restent une des principales préoccupations des pouvoirs publics, vue la gravité du cas. Il y a des citoyens qui meurent chaque année, des blessés, notamment des blessés handicapés à vie, nécessitant des prises en charges cliniques, parfois à vie. Les pertes matérielles sont calculées en milliards de dinars. Elles sont, annuellement, évaluées à 100 milliards de dinars (860 millions de dollars US). Cette somme colossale représenterait environ 01 pour cent du PNB. L’Algérie ne fait pas exception par rapport à ce qui se passe ailleurs. Ainsi, selon l’OMS, les accidents de la circulation routière sont la cause, chaque année, de millions de tués et de blessés dans le monde. La route est devenue ainsi la neuvième cause de mortalité au monde en 2004 (selon rapport de l’OMS, 2009). En gardant ce rythme, elle passerait, sans problème, à la cinquième place en 2030.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La Médiature de la République contre la bureaucratie

Elle intervient, surtout dans les ...

Disponibilité de l’eau: le défi du futur

« La vive concurrence autour ...

Les jeunes sous l’emprise des psychotropes

Les jeunes sous l’emprise des ...

Des codes QR sur les diplômes universitaires

Avant de lancer dans ce ...

Diplomatie: L’Algérie reprend sa place

Après une nuit diplomatique terne, ...