Accueil » ORAN » Trois nouvelles zones d’activité à Tafraoui, Misserghine et Aïn Bia. Les porteurs de projets en priorité

Trois nouvelles zones d’activité à Tafraoui, Misserghine et Aïn Bia. Les porteurs de projets en priorité

Afin de pallier au problème de l’assiette industrielle pouvant permettre, en particulier aux jeunes porteurs de projets, de mettre en action leur plan d’action, les autorités locales ont trouvé la solution en créant trois nouvelles zones d’activité. Les assiettes en question se trouvent à Misserghine, Aïn Bia et Tafraoui où il sera possible donc pour les jeunes désirant d’entrer de plain-pied dans le monde de la production, de concrétiser leurs idées sur le terrain, et ce, en profitant des avantages octroyés par l’Etat notamment la disponibilité des zones d’activité. Il faut dire que ce problème qui a pesé sur la volonté de plusieurs jeunes porteurs de projet qui se sont confrontés à de tas d’écueils, semble ne plus se dresser devant les jeunes promoteurs. En outre, des assiettes d’une superficie de deux hectares à Aïn Bia comme à Tafraoui et à Misserghine devront engranger un nombre important de porteurs de projet en particulier ceux innovateurs dans le monde de la technologie. La démarche des autorités locales qui ont répondu favorablement à la demande croissante des jeunes prometteurs dont le nombre dépasse les 4059 projets, et ce, depuis l’année 2011 à ce jour, tombe à point nommé tant que l’attente a été embarrassante pour des jeunes qui sont avides de faire valoir leurs potentialités. A signaler que les projets qui ont renforcé le tissu économique sont répartis sur plusieurs domaines dont 2115 ont été enregistrés dans le secteur de l’industrie ayant permis la créance de pas moins de 181 000 postes d’emploi. Le secteur du tourisme n’est pas en reste et a réussi à engranger 62544 chômeurs. La décision ne peut être que bénéfique pour l’essor de l’économie locale qui a tant besoin de la concrétisation des projets qui sont restés durant plusieurs années coincés dans les tiroirs des administrateurs à cause notamment du manque d’assiettes industrielles.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Du matériel neuf et moderne pour le port d’Oran. Objectif: atteindre les standards internationaux

Immense port de commerce, Oran ...

35 nouveaux bus pour désenclaver les nouveaux pôles urbains. L’ETO renforce sa présence

Afin de pallier au manqué ...

285 projets validés, 1.000 hectares à la disposition des investisseurs. L’heure à l’investissement

Hormis son potentiel naturel qui ...

AADL «Ahmed Zabana». Le transport urbain, une question sans réponse

En dépit des appels de ...

Un flux important de touristes durant cette fin d’année. Oran, une destination privilégiée

El Bahia tient son rang ...