Accueil » ORAN » Transport urbain. Chauffeurs et receveurs bravent les mesures sanitaires

Transport urbain. Chauffeurs et receveurs bravent les mesures sanitaires

Le virus continue à se propager dans un environnement des plus favorables et dans le giron d’une insouciance populaire. Mille trois cent cinquante (1350) nouveaux cas confirmés et 18 décès ont été enregistrés ce vendredi en Algérie. Les derniers bilans de l’épidémie de covid -19 montrent que la situation est très dangereuse. L’organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur la propagation rapide du variant delta, présent désormais dans près de 100 pays. Le relâchement dans les mesures sanitaires d’une grande partie de la population Oranaise, devant l’inquiétante recrudescence des cas confirmés du covid tranche singulièrement avec l’angoisse de très nombreux citoyens, impuissant devant l’incurie et la désinvolture de leurs concitoyens. Pendant que, dans la ville, les bus circulent bondés d’usagers, ces derniers montent dans les bus sans bavettes, d’autres les mettent carrément sous le menton. Les désagréments du transport dans la wilaya d’Oran s’accentuent de plus en plus avec les agissements indélicats des transporteurs privés. Le secteur du transport en cette période du covid 19, s’articule autour d’une batterie de dépassements qui s’enracinent en toute impunité. Dans cette situation de crise sanitaire, les mesures de prévention contre la pandémie, désinfection, distanciation physique et port de masques sont bafouées au su et au vu de tout le monde. L’autre transporteur à savoir l’ETO, a pris une série de mesures préventives à même de faire face au coronavirus dans des campagnes de sensibilisation et surtout des opérations de désinfection quotidiennes. En cette période de crise sanitaire qui nécessite la prévention, la désinfection des lieux, la majorité des bus sont sales ou la poussière côtoie du papier partout, des vitres teintées de crasse et d’empreintes, des sièges déchirés et des receveurs et chauffards le plus souvent en claquettes et en tenue inadéquate. Combattre le comportement de certains transporteurs et l’absence de la direction du transport et le silence complice de certaines personnes.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En l’absence de contrôle et de l’application de la loi. Des cités neuves défigurées par des transformations anarchiques

La ville d’Oran a vécu ...

Environnement. Un minimum de discipline pour une ville propre

«La propreté fait partie intégrante ...

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...