Accueil » ORAN » Transport public. Un secteur à l’abandon

Transport public. Un secteur à l’abandon

Le transport favorise l’émergence d’un réseau de villes et la mobilité qui est nécessaire à toute activité et il constitue l’un des facteurs principaux pour le développement économique et social. Seulement, il n’a pas apporté que des progrès mais il a entraîné de nombreuses nuisances. L’Etat s’est retiré du marché des transports au profit des opérateurs privés suite à la crise économique des années 90. A ce titre, les villes algériennes n’ont pas échappé à cette réalité notamment les grandes wilayas, pour répondre à la demande importante de transport d’une part et la création d’emplois d’autre part, ce qui a conduit à l’anarchie et au dysfonctionnement de service public de transport. L’image est parfois caricaturale. Mais cela reflète une réalité:les transports publics assurés par les transporteurs privés baignent dans une anarchie indescriptible. Non seulement les conducteurs, souvent mal formés, ne respectent ni les horaires ni encore le code de la route mais ils font souvent preuve d’une insolence insoutenable. Des insultes, des bousculades et un manque criant d’hygiène sont le lot quotidien des usagers. La situation d’Oran et des autres villes du pays, en matière de sécurité routière, est atterrante. D’une année à l’autre, le nombre d’accidents ne cesse d’accroître. Il en est de même du nombre de tués, de blessés et de dommages occasionnés. En l’absence d’organisation, de contrôle et surtout de professionnalisme, le désordre règne dans le milieu des transports en commun dans la deuxième wilaya du pays. Alors que les responsables chargés de ce secteur sont quasi absents. Il suffit d’emprunter une seule fois un bus privé reliant certains quartiers et cités d’Oran pour constater l’ampleur de cette anarchie qui ne fait que s’accentuer d’année en année.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Environnement. Gravats de matériaux, barres de fer et décombres font le décor de notre cité

Le fait de déposer, d’abandonner, ...

Prevention. C’est aussi le rôle des acteurs sociaux

Vols, agressions, drogue, prostitution, émigration ...

Eclairage public. Infractions à la pelle aux règles de sécurité

On sait tous que l’électricité ...

Centre hospitalier universitaire d’Oran (CHU). Casse-tête chinois pour le stationnement

Aller à l’hôpital n’est généralement ...

Cimetières. Ampleur des profanations et rites de sorcellerie

La plupart des cimetières de ...