Accueil » ORAN » Transport public. Les mesures de prévention bafouées

Transport public. Les mesures de prévention bafouées

Sur la majorité des lignes de bus, usagers et conducteurs constatent une sur-occupation des transports en commun, rendant impossible les mesures de distanciation sociale. Bus bondés dans toutes les lignes que ce soit au P1, 11, 4G, le 37, le B, où il est difficile de se frayer un chemin. Contracté le Coronavirus n’est donc pas très difficile à Oran puisque les têtes pensantes de la Direction des Transports n’ont rien fait pour mettre de l’ordre et éviter ainsi tous les risques et même les bus du suburbain connaissent le même sort, ce qui explique aussi pourquoi le nombre de contaminations donne le vertige. Qu’on arrête alors de s’étonner devant le décompte morbide de morts et de contaminés :  »Cela m’angoisse parce qu’il n’y a pas de mesures de sécurité puisqu’on est serrés les uns contre les autres», explique cette usagère qui prend le bus quotidiennement, la peur au ventre. «Cela me met en colère parce qu’on est obligé d’aller travailler dans ces conditions». Transports en commun, salles de réunion, salles de sport, les lieux dans lesquels le risque de contamination au Covid-19 est supérieur, ont plusieurs points communs: un espace fermé et une densité importante de personnes. Dans la plupart des bus privés, les usagers sont entassés et ne portent pas de masques dans leur majorité et dans certains bus, ni le chauffard ni le receveur ne respectent cette mesure.
Donc, les consignes sanitaires devant accompagner la reprise de certaines activités commerciales, en particulier le secteur du transport, ont été quasiment ignorées. Les mesures de prévention contre la pandémie de Coronavirus, désinfection, distanciation physique et port de bavettes dans les bus sont bafouées au vu et au su de tout le monde

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En l’absence de contrôle et de l’application de la loi. Des cités neuves défigurées par des transformations anarchiques

La ville d’Oran a vécu ...

Environnement. Un minimum de discipline pour une ville propre

«La propreté fait partie intégrante ...

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...