Accueil » ORAN » Transport. Après 33 ans, l’anarchie est toujours d’actualité

Transport. Après 33 ans, l’anarchie est toujours d’actualité

Le secteur des transports a, dès 1988, engagé des actions tendant à ouvrir à la concurrence les activités des transports routiers de voyageurs et de marchandises. Cette ouverture a été consacrée par la loi 88-17 du 10 mai 1988 portant orientation et organisation des transports terrestres qui a permis la mise en place d’un dispositif législatif et réglementaire à même de créer les conditions appropriées à l’organisation et au développement d’un système de transport répondant aux besoins de la collectivité nationale. Qu’en est-il de toutes ces lois après trente trois ans ? Une bonne partie des bus desservant diverses lignes à Oran se trouvent dans un état de vétusté et d’insalubrité très avancé. En effet, qui n’a pas vu et remarqué la présence de ces carcasses métalliques rouillées, crachant à leur passage un flot de fumée noire. Le hic c’est que ces carcasses continuent de rouler le plus normalement du monde et à transporter des voyageurs dans des conditions lamentables. La majorité de ces bus carcasses ont plus de 10 ans de service outre la vétusté du parc de transport en commun dont les centaines de moyens de transport qui circulent, n’offrent toujours pas aucun confort aux usagers. La majorité des transporteurs ne procède pas au nettoiement de leurs bus. La saleté et la poussière pénalisent les personnes âgées et surtout les bébés et enfants en bas âge et ceux qui souffrent des maladies respiratoires et allergiques. Des bus sales, absence de tenues réglementaires, des sièges trop usés, des portières qui grincent lorsqu’elles ne s’ouvrent pas toutes seules, des arrêts interminables, le transport public dans la wilaya d’Oran ne veut visiblement pas s’améliorer pour donner une meilleure image de cette ville touristique surtout qu’Oran va abriter un événement sportif mondial  »les Jeux Méditerranéens ». Malheureusement, certains responsables n’ont pas l’air de s’intéresser à l’innovation, hélas!

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En l’absence de contrôle et de l’application de la loi. Des cités neuves défigurées par des transformations anarchiques

La ville d’Oran a vécu ...

Environnement. Un minimum de discipline pour une ville propre

«La propreté fait partie intégrante ...

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...