Accueil » RÉGIONS » Transition énergétique. Pour une gestion durable de l’énergie GIZ

Transition énergétique. Pour une gestion durable de l’énergie GIZ

La coopération algéro-allemande, déjà bien instaurée, a pour objectif d’appuyer la mise en œuvre de la législation environnementale et de contribuer à une politique intégrée de l’environnement. Pour cela, la GIZ (Deutsche Gesellschaft Fur Internationale Zusammenarbeit) soutient le renforcement des compétences en matière de planification et de coordination intersectorielle des autorités publiques. GIZ passe, cette semaine, par Mostaganem pour explorer les potentialités d’asseoir ses visions dans la transition énergétique. Deux des conseillers techniques de GIZ, lequel organisme d’expertise dans la gestion énergétique durable, sont descendus d’abord à Mesra chez l’entreprise privée E3C appartenant à GISB, dans le but de collaborer dans l’élaboration du livre blanc de l’éclairage public. E3C (Electronic Control And Conformity Center) en sa qualité de producteur d’équipements d’éclairage a lancé le mois d’avril 2021, en partenariat pluridimensionnel, un guide pour la normalisation de la consommation de l’éclairage public. A cet effet, GIZ est venu s’enquérir d’abord du projet, déjà en cours, et envisager une éventuelle collaboration. Cette collaboration cadre avec les objectifs de cet organisme international qui se définissent dans le développement des énergies renouvelables. La seconde journée du séjour du groupe allemand a été réservée à la rencontre avec les responsables de l’Université Abdelhamid Ibn Badis. Les deux conseillers techniques de GIZ ont échangé, ce mardi avec le Professeur M.Belhakem en sa qualité de recteur et Mme H.Benouadnine vice recteur chargée de la coopération internationale, leur point de vue sur les thèmes de la transition énergétique, la promotion de l’efficacité énergétique, les défis climatiques ainsi que sur les potentialités d’une coopération ayant trait aux échanges d’expertises et d’informations sur la thématique. D’autre part, l’UMAB avait souhaité l’inscription pour la prochaine année universitaire des Masters et des sujets de doctorat sur sa carte pédagogique en intégrant les étudiants dans les projets en cours de GIZ tel que celui des  »Communes vertes ». Dans ce cadre précis, GIZ s’est réuni, l’après-midi du mardi, avec les responsables de la commune chef lieu de la wilaya afin d’asseoir à Mostaganem le projet  »Communes vertes » qui est le projet phare de GIZ dans les technologies des énergies renouvelables et la protection du climat. Cette rencontre s’est focalisée sur la nécessité de mettre en place des incitations financières pour concevoir, mettre en oeuvre, proposer un texte réglementaire et faire le suivi du plan d’action énergétique communal d’une manière ciblée et pratique assurant l’évaluation de leurs effets.

À propos Abdelmadjid-Lotfi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Art dramatique. «El Moudja», une école, une œuvre et des ambitions

De par son histoire, Mostaganem ...

Exécution du moudjahid Hadj Ahmed Si Afif à Mostaganem. Un 65ème anniversaire dignement célébré

La préservation de la mémoire, ...

Mostaganem. Le discours existentiel et ses portées bénéfiques

En collaboration avec la Direction ...

Ramassage des peaux de moutons à Mostaganem. Une campagne ratée par manque d’organisation

La campagne de collecte des ...

Port de Mostaganem. Un autre scandale à l’EPM rattrapé par la justice

Selon le communiqué parvenu à ...