Accueil » ORAN » Tramway d’Oran. Plus de 40% d’usagers ne paient pas leur ticket

Tramway d’Oran. Plus de 40% d’usagers ne paient pas leur ticket

La société d’exploitation du tramway d’Oran fait face au phénomène de la fraude et risque la faillite. Ce comportement d’incivisme de certains usagers, à savoir le non paiement de leur ticket de 40 DA, lui occasionne un énorme préjudice financier. La fraude dans le tramway oranais s’intensifie tout comme dans ses alter ego régionaux, Sidi Bel-Abbès, Alger, Sétif pour ne citer que ceux-là. Le prix réel du ticket est de 120 DA, alors que le citoyen ne paie que 40 DA! Les 80 DA de différence sont à la charge de l’Etat, le Trésor public débourse pas moins de 08 millions de DA par jour pour subventionner le transport via le tram. Ce comportement d’incivisme plutôt de voleur de certains usagers, à savoir, le non paiement de leur ticket, occasionne un préjudice financier inestimable. Quotidiennement, plusieurs usagers du tramway d’Oran reliant Es Sénia/Hai Es Sabah ne paient pas leur ticket et nombreux d’entre eux recourent à moult subterfuges pour se soustraire à cette obligation. Une tournée effectuée, hier, par nos soins, allant de la place Valero jusqu’à Hai Es Sabah, nous a stupéfaits par le nombre de fraudeurs, la plupart des usagers ne daignant même pas s’approcher des points de vente des tickets et se dirigent directement vers le quai pour attendre l’arrivée du tram donnant l’impression que cette prestation est gratuite. Ces actes d’incivisme coûtent cher à l’entreprise. Des milliers d’Oranais prennent quotidiennement ce moyen de transport, devenu incontournable dans les grandes villes; il facilite les déplacements professionnels, les courses, les enfants et les jeunes pour aller aux établissements scolaires ou même pour une sortie familiale. Le plan anti-fraude, la validation des titres de transport lors de l’achat par l’agent de vente n’a pas donné de résultats escomptés, vu que le nombre de fraudeurs est en hausse.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...

Transport en commun. L’indispensable régulation

Tous les moyens de transport ...

Salles de cinéma détournées. Une enquête s’impose

Regrettable est l’état actuel des ...

Dégradation de l’environnement. Impact direct et négatif sur la société

La question environnementale est centrale ...

Habitat. Comment faire face aux constructions illicites?

Une habitation ou un logement ...