Accueil » ORAN » Tramway d’Oran. Ces usagers qui voyagent gratis

Tramway d’Oran. Ces usagers qui voyagent gratis

Le tramway offre un circuit de fonctionnement régulier et permet des trajets plus rapides que le bus. Il permet aussi de réduire la pollution dans la ville, d’élargir l’univers pédestre et favoriser la mixité sociale. Le tram fait partie d’une grande attention en faveur du développement durable, de l’amélioration de la qualité de vie, de l’environnement et de facilité de déplacements pour les citoyens. Faire le choix de prendre un transport écologique comme le tramway, cela contribue à préserver l’environnement d’une ville qui pollue moins et qui innove. La Setram tramway d’Oran fait face à un grand problème, un phénomène qui risque de pousser cette dernière à la faillite. Ce comportement d’incivisme plutôt de voleur de certains usagers, à savoir, le non paiement de leur ticket, occasionne un préjudice financier inestimable. En cette période de ramadan, mois sacré, plusieurs usagers du tramway d’Oran reliant Es Sénia / Hai Es Sabah, ne paient pas leur ticket et nombreux d’entre eux recourent à moult subterfuges pour se soustraire à cette obligation. Une tournée effectuée hier par nos soins, allant de Dar El Hayat jusqu’à Hai Es Sabah, nous a stupéfaits par le nombre de fraudeurs, la plupart des usagers ne daignent même s’approcher des points de vente des tickets et se dirigent directement vers le quai pour attendre l’arrivée du tram donnant l’impression que cette prestation est gratuite. Ces actes d’incivisme coûtent chers à l’entreprise. Des milliers d’Oranais prennent quotidiennement ce moyen de transport, devenu incontournable dans les grandes villes, il facilite les déplacements professionnels, les courses, les enfants et les jeunes pour aller aux établissements scolaires ou même pour une sortie familiale. Certains fraudeurs pensent que le fait de se déplacer n’a aucune conséquence. Or le transport ne coûte pas seulement de l’argent, mais mobilise du personnel, occupe de l’espace, consomme de l’énergie, use des infrastructures. Des biens immatériels qui ne sont aucunement gratuits.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...

Transport en commun. L’indispensable régulation

Tous les moyens de transport ...

Salles de cinéma détournées. Une enquête s’impose

Regrettable est l’état actuel des ...

Dégradation de l’environnement. Impact direct et négatif sur la société

La question environnementale est centrale ...

Habitat. Comment faire face aux constructions illicites?

Une habitation ou un logement ...