Accueil » CHRONIQUE » Tourisme

Tourisme

Je ne vais rien ajouter à la connaissance de mes lecteurs, en disant que le tourisme est -ou était depuis longtemps- devenu un segment stratégique dans l’activité économique et même social d’un pays, où qu’il soit ..et qu’il soit un segment de l’économie, cela voudrait dire qu’il est générateur de la fortune pour le pays… c’est justement ce qui se passe dans les pays où le tourisme avait pu s’offrir la place qu’il mérite.. Cependant, pourquoi c’est réussi ailleurs et pourquoi pas en Algérie ? Ce n’est pas dans un espace très réduit d’une chronique que l’on va réussir une analyse parfaite et convaincante de cette débâcle ! cela devrait nécessiter, en principe, toute une analyse se référant à des témoignages de spécialistes en la matière pour pouvoir cerner le problème de tous ses tenants et ses aboutissants. Le hic, c’est que des pays n’ayant point le dixième des atouts touristiques de l’Algérie, ont quand même réussi à se faire une grande réputation de destination touristique mondialement préférée, pis encore, la plus convoitée. C’est sûr qu’il y a quelque part « quelque chose » qui ne va pas selon les normes. Les rentes démesurées en provenance de la vente du pétrole et du gaz, notamment dans les périodes des vaches grasses, auraient fait en sorte, que les gouvernements qui se sont succédés, n’avaient qu’assez peu de temps pour s’occuper du développement du tourisme, de l’industrie ou de l’agriculture.. On est plutôt occupé à distribuer l’argent de la rente, d’abord aux forces «politico-financières» constituant les piliers des régimes, afin d’acheter leurs allégeances. Ensuite, au bas peuple en vue de gagner la paix sociale. Ce n’est pas uniquement en Algérie que cela se passe, mais dans n’importe quel autre pays où l’économie rentière est maîtresse des lieux. Toutefois, nous remarquons, concernant justement, les pays arabes, que ce sont – la plupart du temps- les pays non condamnés par la malédiction du pétrole et de la rente qui ont bien réussi un essor touristique important… Maroc, Tunisie, Egypte… par contre d’autres grands producteurs des hydrocarbures qui ont, du coup parfaitement réussi le pari du tourisme à l’instar des Emirats, particulièrement l’Emirat de Dubaï qui draine un flux touristique d’environ 15 millions de touristes par an. Voilà un pays qui ne possède pas le centième des atouts touristiques de l’Algérie. Où se trouve son secret alors ? c’est en développant le tourisme des affaires …Dubaï est devenue une cité internationale des affaires et des finances …le gouvernement de ce pays avait mis au point toutes les facilités qui pourraient attirer les hommes d’affaires des quatre coins de la planète.. Quand le notre apprendra-t-il à s’investir dans ce créneau plein à craquer de promesses?

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le 24 février, une date souveraine

Deux grandes dates faisant partie ...

L’obésité, l’inquiétant nouveau phénomène

Les milieux scientifiques et médicinaux ...

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...

Israël défie le monde avec sa logique meurtrière

Israël est une base américaine ...