Accueil » RÉGIONS » Tissesmilt. Commémoration de la «Journée de la mémoire»

Tissesmilt. Commémoration de la «Journée de la mémoire»

La Journée nationale de la mémoire, coïncidant avec la journée du 8 mai, commémorant les massacres commis en Algérie par le colonialisme français en 1945, a été célébrée ce dimanche dernier, afin de consacrer l’impératif de préserver cette mémoire élément déterminant de l’identité nationale de toute altération et de la transmettre aux générations futures. Le 8 mai 1945, et alors que les Français célébraient la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie marquant la fin de la Seconde guerre mondiale, des dizaines de milliers d’Algériens étaient sortis dans les rues de Sétif, Guelma, Kherrata et dans d’autres villes pour revendiquer pacifiquement l’indépendance de l’Algérie, ainsi que l’avait promis la France s’ils la soutenaient dans son combat contre le nazisme. La réponse du gouvernement français d’alors fut sanglante, d’une brutalité inouïe : plus de 45.000 Algériens furent massacrés par les forces coloniales et leurs milices. Ces massacres ont constitué un tournant décisif dans la trajectoire du mouvement national et la prise de conscience que seule la lutte armée pouvait libérer l’Algérie du joug colonial. La décision d’instituer une Journée nationale de la mémoire avait été annoncée l’an 2020 par le président de la République. La wilaya de Tissemsilt a célébré le 77e anniversaire des évènements du 8 Mai 1945, par la concrétisation d’un riche programme à la mesure de cette journée historique importante dans l’histoire de notre pays. Les moudjahidine accompagnés des membres de l’exécutif, du mouvement associatif en présence du wali de Tissemsilt, Abbes Badaoui, après avoir déposé une gerbe de fleurs au carré des martyrs érigé au cimetière “Ain Sfa” au chef-lieu de wilaya, où ils ont déposé une gerbe de fleurs suivi de la levée des couleurs et récité la fatiha du Saint Coran à la mémoire des martyrs de la Révolution du 1er Novembre. L’ensemble de l’assistance a observé une minute de silence à la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour que vive l’Algérie, libre et indépendante. Puis, un discours fut prononcé par le responsable des moudjahidine qui a salué la mémoire de ces jeunes révolutionnaires qui ont donné leur vie pour une Algérie digne et libre. Ce bref discours était destiné à interpeller les jeunes générations, afin qu’elles soient pleinement conscientes de l’incommensurable «sacrifice» de tous les chouhada. Là, ils se sont recueillis à la mémoire de ceux et celles qui ont donné ce qui leur est le plus cher pour que vive l’Algérie libre et indépendante. Cette journée inoubliable, pour revivre cet évènement historique et ancrer dans la mémoire des habitants de cette région historique (l’Ouarsenis), et par la même occasion un représentant de la famille révolutionnaire a donné un aperçu sur le 8 Mai et la révolution en présence des autorités locales civiles et militaires ainsi que le public. L’évènement de la Journée nationale de la mémoire, coïncidant avec la journée du 8 mai 1945 a été aussi célébré et ce, à travers toutes les communes de la wilaya de Tissemsilt, pour marquer cette tranche de notre révolution qui est bien un noyau important dans notre histoire. Ainsi, ces crimes perpétrés, ce jour- là, ne sont que des infractions définissant le crime organisé contre l’humanité, investis aussi bien par le Droit français, que par le Droit de Nuremberg, où il est stipulé que les éléments qui constituent le crime contre l’humanité sont « l’assassinat, l’esclavage, l’extermination et tout acte inhumain commis sur une population, avant ou pendant une guerre ». Dans cette loi de Nuremberg, il est défini qu’un crime contre l’humanité peut aussi être commis en temps de paix.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée nationale de l’artiste. Tissemsilt, une wilaya de «culture et de créativité»

Une dizaine d’artistes locaux ont ...

BEM à Tissemsilt. 6.981 candidats et candidates pour l’examen

Le coup d’envoi des épreuves ...

Journée mondiale de l’enfance à Tissesmilt. Une célébration en grande liesse

La placette du “5 Juillet” ...

Mme Mouloudji à Tissemsilt. Mise en service de la maison de la culture «Mouloud Kacem Nait Belkacem»

Le cadre de suivi de ...

Commémoration de la Journée nationale de la mémoire à Tissemsilt. Inauguration d’un bureau de poste au douar «Sekkaka»

Dès les premières heures de ...