Accueil » RÉGIONS » Tissemsilt. Coup d’envoi de la saison estivale 2022 à Boucaid

Tissemsilt. Coup d’envoi de la saison estivale 2022 à Boucaid

Le wali de la wilaya de Tissemsilt, M. Abbes Badaoui, a officiellement donné le coup d’envoi de la saison estivale de l’année 2022, samedi dernier, à partir de la forêt d’Ain Antar « un paradis au pied de l’Ouarsenis » relevant de la commune de Boucaid. La forêt d’Ain Antar, située dans le massif montagneux de l’Ouarsenis dans la wilaya de Tissemsilt, draine chaque jour des centaines de visiteurs désirant profiter des atouts de ce site naturel aux paysages époustouflants. Cette forêt, accueille des familles de la région ou des wilayas limitrophes comme Chlef, Ain Defla, Relizane, Blida ou encore Tiaret. Celles-ci viennent profiter de la beauté des lieux, de l’air pur et de la fraîcheur, à l’ombre des grands cèdres de l’Atlas, très répandus dans ce site. Cette forêt est un exemple des multiples possibilités dont l’Algérie regorge pour le développement du tourisme interne. Toutefois, le parc régional des cèdres nécessite des actions de valorisation et de promotion, estiment des visiteurs ainsi que des spécialistes du tourisme. La wilaya de Tissemsilt recèle des paysages exceptionnels faits de 65% de montagnes et un patrimoine forestier imposant, peuplé d’une faune et d’une flore exceptionnelle. Elle dispose aussi de trois circuits et de sources thermales renommées. Par ailleurs, la wilaya de Tissemsilt met à la disposition des investisseurs plusieurs atouts, entre autres divers avantages qu’accorde la loi. Des conditions adéquates sont réunies pour encourager les investisseurs potentiels et des instructions ont été données aux services concernés pour activer l’étude des dossiers et simplifier les démarches. D’autre part, Tissemsilt compte aussi développer ses activités artisanales très fortement ancrées. La wilaya de Tissemsilt encourage aussi les citoyens à persévérer dans ce créneau porteur de richesses et d’emplois et à multiplier les atouts possibles. Ce créneau est fort d’une main-d’œuvre qualifiée, de la disponibilité de la matière première et des possibilités de commercialisation à l’intérieur comme à l’extérieur de la wilaya. La volonté des autorités d’accorder de l’importance à la promotion du secteur du tourisme à Tissemsilt, revêt un cachet particulier qui prend en considération sa proximité et à son éloignement, en accord et en conformité avec les fondements et les principes portés par la politique et la stratégie de développement de ce secteur. Une nouvelle stratégie visant la promotion du secteur du tourisme vient d’être mise en place dans la wilaya de Tissemsilt, selon notre source, pour explorer la station thermale de Sidi Slimane, sous le slogan: «Découvrons ensemble la beauté de la station thermale de Sidi Slimane et sa forêt». La zone de hammam Sidi Slimane, se trouve dans la partie centrale du pittoresque massif de l’Ouarsenis, elle est caractérisée par son unité physique remarquable enclavée entre un ensemble de montagnes et des chaînons présentant les traits d’une haute étroite et la plus encaissée de la vallée de l’oued d’el hammam, enserrée entre deux falaises quasi-verticales. La station thermale de Sidi Slimane, dispose d’un grand nombre de sources situées au fond du lit de l’oued ou sur les parois des falaises qui le bordent à une altitude moyenne de 750 m. La commune de Sidi Slimane, commune située à 65 km au Nord Est de Tissemsilt, table essentiellement sur ses potentialités thermales, pour s’assurer un développement harmonieux. Dans ce sens, cette collectivité a bénéficié de nombreuses actions destinées à promouvoir et valoriser ses atouts touristiques. Certaines de ces structures remontent à la période coloniale. Cette collectivité locale œuvre à créer un office du tourisme pour faire connaître aux touristes locaux ou nationaux les potentialités que recèle Sidi Slimane en matière de tourisme de montagne, thermal et écologique. La commune de Sidi Slimane recèle huit sources thermales dont un forage d’un puits d’exploration de 400 mètres avec un débit de 140 L/S d’eaux riches en composants minéraux à une température constante de 42 degrés Celsius, connues pour leur vertu thérapeutique, notamment en ce qui concerne le traitement des maladies articulaires, de la peau et les inflammations intestinales, dont les travaux ont été achevés. Selon une étude réalisée en 2008 par la Direction du tourisme, les eaux, sources thermales de cette région, contiennent 17 éléments comme le calcium, le bicarbonate, le chlore, les sulfates etc…. Les analyses physicochimiques et de minéralisation faites sur les eaux thermales des sources utilisées, ont permis de classer ces eaux dans la catégorie des eaux chlorures sodiques excessives, cependant, en première analyse, cette catégorie s’avère indiquée essentiellement pour le traitement des maladies de rhumatisme chronique, rhumatisme dégénératif, gastriques et intestinales. Elle permet d’envisager la création d’un centre sanitaire thermal où les cures prescrites par les médecins exigent certains procédés de médecine physique telle que la Kinésithérapie. La station thermale de Sidi Slimane est réputée à l’échelle nationale, le seul motif d’attraction basée sur la tradition, l’habitude ou le plaisir de prendre un bain. Cette importante station thermale, capable de créer des courants de revenus qui profitent à l’ensemble de la population. Pourtant toutes les conditions (qualité, abondance de l’eau, climat, site) sont réunies. En plus de sa fonction thermale, le site de hammam sidi Slimane jouit d’un cadre naturel exceptionnel dans la région. Ce cadre constitue une attraction naturelle importante du fait de la grande beauté du paysage, un somptueux décor érode. Du fait de ces ressources paysagistiques d’une grandeur sauvage, la zone offre des possibilités touristiques certaines. Cette station thermale de Sidi Slimane est exploitée depuis 1910, ses eaux riches en composants minéraux et d’une température de 42° degré. L’achèvement du camp de jeunes et du complexe thermal de sidi Slimane dotés de toutes les commodités permettant de donner à toutes les couches de la population, la possibilité de profiter de détente et de loisirs tout au long de l’année. L’Ouarsenis est un lieu riche et varié par sa culture, ses civilisations allant de la préhistoire à nos potentialités touristiques remarquables. Il est à noter que cette station thermale attire chaque année entre 70.000 et 80.000 curistes et visiteurs venus des wilayas du pays à l’instar de Chlef, Alger, Tipaza, Tiaret, Mostaganem, Relizane, Aïn Defla, Djelfa, Médéa et Oran. Des activités récréatives, culturelles, artistiques et sportives ont été au menu de cette sortie. Que la nouvelle stratégie consiste à lever tous les obstacles devant les investisseurs désirant investir dans le secteur du tourisme dans la région, en leur faisant bénéficier d’incitations et de nombreuses facilitations dans l’acquisition du foncier, tout en leur garantissant un accompagnement permanent. La stratégie en question, qui n’est pas limitée dans le temps, repose également sur l’intensification des opérations de promotion. Elle permet également de faire connaître le potentiel touristique de la wilaya, à travers la réalisation de nombreux soutiens promotionnels et de communication, notamment un guide touristique et un documentaire de promotion faisant connaître le potentiel du secteur et les possibilités d’investissement touristique. Des visites touristiques ont été programmées, dans ce cadre, au niveau des sites attractifs de la région, notamment la réserve nationale du pin d’Alep à Theniet El-Had et la forêt d’Aïn Antar dans la commune de Boucaïd, barrage de Koudiat Rosfa à Béni Chaib et la station thermale de Sidi Slimane, visant des jeunes, des représentants des médias et des associations de plusieurs wilayas, selon notre source.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bordj Emir Abdelkader (Tissemsilt). Rencontre avec la société civile

Faisant siennes les recommandations du ...

Tissemsilt. Coup d’envoi de la campagne labours – semailles

La wilaya de Tissemsilt est ...

Tissemsilt. Le wali rencontre la presse locale

Fraîchement désigné à la tête ...

Tissemsilt. Le nouveau wali installé dans ses fonctions

Le nouveau wali de Tissemsilt, ...

Tissemsilt. Des dizaines d’agents mobilisés pour le 6ème Recensement général

Des dizaines d’agents ont été ...