Accueil » MONDE » Tempête politique aux États-Unis après la perquisition du domicile de Trump. “Personne n’est au-dessus des lois”

Tempête politique aux États-Unis après la perquisition du domicile de Trump. “Personne n’est au-dessus des lois”

Une première étape vers un procès pour les uns, “une persécution politique” pour les autres: la perquisition spectaculaire du domicile de Donald Trump par le FBI jetait mardi une nouvelle lumière sur les profondes fractures de l’Amérique, à l’heure où l’ancien président flirte ostensiblement avec une nouvelle candidature.
Jamais un ancien locataire de la Maison Blanche n’avait été inquiété par la justice de cette façon. La perquisition de la police fédérale a-t-elle à voir avec les nombreux cartons que Donald Trump a emportés avec lui en quittant la Maison Blanche en janvier 2021? Est-elle liée à l’enquête sur sa responsabilité dans l’assaut du Capitole? Concerne-t-elle plutôt les soupçons de fraude financière dont la Trump Organization fait l’objet à New York?

                       Contacté par l’AFP, le FBI n’a pas souhaité faire de commentaire.

“Notre nation vit des jours sombres”
Donald Trump, qui clame son innocence dans chacune de ces affaires et prétend faire l’objet d’une chasse aux sorcières, a vivement dénoncé la perquisition de la police fédérale, à laquelle il n’a pas assisté, dans un communiqué.
“Notre nation vit des jours sombres”, a-t-il fustigé, assurant que “cette perquisition non annoncée de mon domicile n’était ni nécessaire ni appropriée”.
“Personne n’est au-dessus des lois (…) pas même un ancien président”, a rétorqué mardi sur NBC la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi — qui, comme la plupart des autres ténors de son camp, appelle depuis des années à ce que l’ex-magnat de l’immobilier rende des comptes.

                       Le téléphone d’un élu républicain saisi

Au lendemain de l’opération de la police fédérale, l’élu républicain Scott Perry a annoncé que des agents du FBI avaient saisi son téléphone, sans que cet allié de Donald Trump n’en précise la raison.
“Ce matin, alors que je voyageais avec ma famille, trois agents du FBI m’ont rendu visite et ont saisi mon téléphone portable”, a-t-il déclaré à Fox News, dénonçant des “espèces de tactiques dignes d’une république bananière”.
Cette escalade judiciaire semble avoir dans le même temps cimenté l’emprise de Donald Trump sur le parti républicain, qui a fait bloc autour de l’ancien homme d’affaires — au point de l’ériger en martyr.
Discours de Donald Trump lors d’une manifestation le 5 août dernier.
Discours de Donald Trump lors d’une manifestation le 5 août dernier.
Dès l’annonce de la perquisition, un groupe de partisans de Donald Trump s’est rendu devant la luxueuse résidence de l’ancien homme d’affaires pour crier leur colère.
Plusieurs d’entre eux agitaient des drapeaux “Biden n’est pas mon président”, énième rappel que plus d’un an et demi après la défaite de Donald Trump à l’élection, des dizaines de millions d’Américains restent fermement convaincus que la présidentielle de 2020 lui a été “volée”.
Sur les réseaux sociaux, certains trumpistes appelaient purement et simplement mardi au “divorce”, dans ce pays aux divisions si béantes qu’elles peuvent sembler irréconciliables. “Voilà le genre de choses qui se produisent dans des pays en guerre civile”, a tancé Marjorie Taylor Greene, élue de Géorgie connue pour ses outrances, appelant même à un démantèlement du FBI.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Politique du gouvernement pour la régulation du commerce extérieur. Une purge pour réduire les importations

L’importation a toujours constitué un ...

Après le Mali, c’est maintenant au Burkina Faso. L’économie française en déclin sur le continent africain

Après le Mali, c’est maintenant ...

Turquie. Plus de 500 000 réfugiés sont rentrés en Syrie

Depuis 2016, plus d’un demi-million ...

A l’approche du Mawlid Ennabaoui, campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques. Ces pétards qui nous mettent en «pétard»!

La fête du Mawlid Ennabawi ...

Lettre de Tiaret

Par Khaled El Guezouli   ...