Accueil » ACTUALITE » Tebboune exige des enquêtes suite à la détérioration du transport maritime. L’heure des comptes est venue!

Tebboune exige des enquêtes suite à la détérioration du transport maritime. L’heure des comptes est venue!

Que se passe-t-il au secteur de transport maritime? Le secteur de transport maritime des voyageurs qui a vécu des perturbations au mois d’août et septembre suite aux pénuries des places et des billets, imputées par l’entreprise portuaire « à la très forte demande», s’apprête à être décortiqué. L’heure de rendre des comptes est-elle venue? La détérioration du secteur de transport maritime n’a pas échappé aux spécialistes et aux clients. Le secteur de transport maritime des voyageurs et des marchandises avait, rappelons-le, vécu ces derniers temps au rythme de saisies de certains de ses navires dans les ports étrangers mais aussi suite aux «dysfonctionnements» dans le service public voué aux voyageurs. Un secteur qui traverse une tourmente de l’avis des spécialistes du transport en Algérie. Raison essentielle qui fait qu’il doit être revu et corrigé pour être adapté. Afin de remédier à la situation, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, s’est engagé à assainir le secteur, en décidant une «enquête». Ce serait la première fois qu’un secteur économique, aussi stratégique et vital pour le pays, fasse l’objet d’une enquête. Un secteur qui vit mal ces dernières années. Le Président Tebboune a présidé, ce dimanche, une réunion du Conseil des ministres. Une réunion dédiée au secteur de transport maritime qui a connu des hauts et des bas. Durant cette réunion, le Président a ordonné d’engager immédiatement «une enquête pour demander des comptes aux responsables de la détérioration du secteur du transport maritime et ce, à tous les niveaux et responsabilités», a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. Le secteur va être «réhabilité» pour le rendre performant et au diapason des exigences et des mutations dans les ports du monde. Le Président a examiné la feuille de route pour le développement de la flotte nationale de transport maritime et aérien de marchandises. Il a ordonné sans hésiter « d’engager immédiatement une enquête pour demander des comptes aux responsables de la détérioration de ce secteur stratégique à tous les niveaux et responsabilités ». Il a enjoint également de fusionner les sociétés CNAN Med et CNAN Nord, spécialisées dans le transport maritime, en une seule société, de revoir « radicalement » la structuration et la politique du transport maritime de marchandises en vue de sa réhabilitation et soumettre le projet de la nouvelle stratégie de gestion dans un mois. Le Président de la République a ordonné d’œuvrer par tous les moyens à la régularisation technique des navires algériens dans les ports internationaux, en collaboration entre les ambassadeurs d’Algérie dans les pays concernés et les responsables du secteur du transport. Il a également ordonné d’ouvrir la voie aux expertises algériennes spécialisées dans le maritime, notamment les jeunes compétences et les anciens dans ce domaine en vue de créer des entreprises spécialisées dans la réparation des navires. D’autre part et concernant le transport aérien, le chef de l’Etat a demandé de revoir le mode de gestion d’Air Algérie conformément à un plan moderne aux normes internationales et dynamiser la navigation aérienne à travers les différents aéroports du pays, étant des structures stratégiques susceptibles de relancer le trafic aérien. Il a également exigé de préparer le parachèvement, dans les plus brefs délais, de l’opération d’acquisition des avions, dans le cadre du renouvellement de la flotte aérienne algérienne, le prochain Conseil des ministres devant trancher le dossier. Reprendre la moyenne des vols, assurée par Air Algérie avant la pandémie du Covid, tout en intensifiant les vols de la Omra et les vols à caractère touristique entre Paris et Djanet.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Recouvrements douaniers en 2022. Près de 1150 milliards de DA de taxes et droits

Une année 2022 riche et ...

Pour opérer le changement escompté par les opérateurs économiques. Appel à la révision du Code des Douanes

Comment l’administration douanière compte-t-elle aider ...

Les parents d’élèves qualifient la décision du Président de «courageuse». Le wali remet les décisions d’intégration à 3.376 enseignants contractuels

En application des instructions du ...

Règlement des conflits et stabilité au niveau régional. Le rôle central de l’Algérie

L’Algérie est un pays leader ...

Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent. L’Etat récupère 1.300 milliards en une année

On ne sait même plus ...