Accueil » ACTUALITE » Tebboune à la réunion périodique du Conseil des ministres. «Vous êtes au service du peuple…»

Tebboune à la réunion périodique du Conseil des ministres. «Vous êtes au service du peuple…»

Libération de l’initiative devant les investisseurs et bannissement de la bureaucratie administrative étaient le socle ou plutôt les mots-clés de cette réunion. En effet, cette réunion périodique du Conseil des ministres intervient à la faveur du dernier remaniement partiel opéré par le chef de l’Etat et qui a concerné la nomination de nouveaux ministres tels celui du Tourisme et de l’Industrie, entre autres. Cependant, le Président Tebboune vient d’instruire, après la nomination d’un nouveau ministre, M. Mohamed Ali Boughazi, à la tête du secteur du Tourisme, lors du dernier remaniement partiel, sur l’association en tant qu’acteurs réels, des syndicats du patronat en vue de l’allègement des procédures relatives à l’investissement, voire leur consultation même dans la distribution du foncier. Parmi les mesures sur lesquelles a focalisé le chef de l’?tat dans ce Conseil des ministres, est la libération de l’initiative pour encourager les investissements dans le secteur et ne pas les hypothéquer, en mettant les investisseurs à la merci de l’administration et des P/APC. Pour Tebboune, il est impératif d’encourager l’investissement touristique, particulièrement les investissements privés avec autofinancement, foncier en particulier. Il s’agit notamment, selon ses orientations, de la préservation du foncier agricole lors de l’octroi de permis aux investisseurs, dans le cadre des projets d’expansion touristique. Les responsables du secteur du tourisme sont interpellés par lui, à la protection des gestionnaires, par des textes de loi encourageant la libération de l’initiative devant les investisseurs et le bannissement de la bureaucratie administrative. Dans ce dernier Conseil des ministres, tenu ce dimanche, en réunion périodique, sous la présidence du chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, l’ordre du jour de la réunion a été axé, essentiellement, sur l’exposé du Premier ministre sur l’activité gouvernementale, sur l’examen de plusieurs exposés sectoriels dont le premier a été celui présenté par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales sur le fonctionnement de la Commission d’aide à la définition des sites, la promotion de l’investissement et la régulation du foncier, en sus d’un état des lieux sur le foncier industriel. Le Conseil des ministres a suivi, après, les exposés du ministre du Commerce sur l’approvisionnement du marché et le phénomène d’instabilité des prix. La recherche d’une solution immédiate pour engager le transfert de propriété de l’usine de Jijel, de production de l’huile de table, suite aux jugements définitifs rendus contre les anciens propriétaires et à accélérer sa remise en production. Pour réguler le marché et mettre un terme aux différentes pénuries telles celles du lait entre autres, il a été convenu de l’activation effective des dispositions de la loi sur la Concurrence, interdisant le monopole et la pénurie. Devant ce vide juridique qui caractérise le secteur du commerce, il est recommandé la révision des mécanismes de subvention du fourrage et aliments de bétail, en vue de l’orientation rationnelle vers la consolidation de la production nationale et la réduction de la facture des importations, de manière à garantir la stabilité des prix des viandes sur le marché national. Il a insisté, dans ce sens, sur la lutte contre la spéculation. L’augmentation de la production de viandes et la réduction de la facture de l’importation, avec l’engagement de l’Etat à la subvention du fourrage et à leur encouragement ont été soulevées. Le Conseil des ministres a tenu, ce dimanche, sa réunion périodique, sous la présidence de Abdelmadjid Tebboune. L’ordre du jour a été axé, essentiellement, sur les secteurs à valeur ajoutée pour booster l’économie nationale. Abdelaziz Djerad, Premier ministre, maintenu dans son poste, a énuméré en cette occasion l’activité gouvernementale, sur l’examen de plusieurs exposés sectoriels dont le premier a été celui présenté par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales sur le fonctionnement de la Commission d’aide à la définition des sites, la promotion de l’investissement et la régulation du foncier, en sus d’un état des lieux sur le foncier industriel. Le Conseil des ministres a suivi, après, les exposés du ministre du Commerce sur l’approvisionnement du marché et le phénomène d’instabilité des prix, du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière sur la situation sanitaire et le programme de vaccination anti-Covid-19 puis du ministre de l’Industrie pharmaceutique sur la production du vaccin localement. Enfin, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques a présenté un exposé sur le recensement des mesures de simplification des dispositifs liés aux activités économiques soumises à autorisation. A l’évidence, le Président Tebboune a ordonné la mise en place d’un mécanisme de contrôle de la mise en oeuvre sur le terrain des décisions du Gouvernement dans tous les domaines, en concrétisation des solutions aux préoccupations des citoyens, en exhortant à plus de visibilité pour lever tout amalgame entre l’extension urbanistique des villes et les zones d’ombre dans les régions pauvres et les villages. Quant au volet relatif à la Promotion de l’investissement et la régulation du foncier industriel, il a été décidé de la récupération de toutes les assiettes de foncier industriel, soit des milliers, attribuées mais non exploitées à ce jour. L’association des représentants des investisseurs et du patronat dans l’accompagnement et la promotion de l’investissement, est désignée en tant que partenaire dans le développement et actrice principal pour la relance de l’économie nationale. Parmi les recommandations du président, il a été instruit l’assainissement des accumulations négatives caractérisant, par le passé, la politique du ministère de l’Industrie, en adéquation avec les textes juridiques et la nouvelle orientation de la politique industrielle. Le placement des zones d’activités sous la tutelle et à la disposition des présidents des Assemblées populaires communales (APC) pour définir les besoins de chaque région en termes d’activité et l’ouverture de la voie devant les start-up, ont été recommandés. L’orateur a conclu cette réunion du Conseil des ministres en exhortant les nouveaux ministres, issus du dernier remaniement, à plus d’implications dans le processus de développement, tout en rappelant à l’ordre, aussi à cette occasion, les ministres reconduits, dans leurs postes, à davantage d’efficacité, car étant au service du peuple et non le contraire.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...