Accueil » ORAN » Stationnement. Halte aux pseudos gardiens de voitures

Stationnement. Halte aux pseudos gardiens de voitures

Le phénomène des gardiens de parkings illégaux a pris une ampleur sans précédent. Ce sont souvent des jeunes, parfois armés de bâtons, qui viennent vous demander de l’argent, sous prétexte qu’ils ont surveillé votre voiture. Dans certains cas, ils en arrivent même à vous menacer si vous refusez de payer. Ces gardiens illégaux, on en trouve partout, dans les quartiers chics, populaires, les zones industrielles, au centre-ville, près des centres commerciaux etc…. et ce, malgré les nombreux et multiples appels lancés pour éradiquer ce fléau. Les gardiens de voitures illégaux à Oran ont envahi toutes les artères, rues, coins de rue, morceaux de trottoir, banques, cliniques etc… Ce phénomène qui a pris de l’ampleur, ces dernières années, dans toute la wilaya d’Oran, est dû au manque de parkings autorisés, la tolérance du stationnement sur les deux côtés des rues étroites, l’incivisme de certains conducteurs et également la prolifération des parkings sauvages. Ce sont essentiellement des repris de justice, des délinquants et des oisifs qui s’autoproclament gardiens de voitures aux abords des établissements, des superettes, marchés, postes, banques, jardins etc….., exigeant tout de même une somme de 50 à 100 DA et parfois plus, pour un droit de stationnement momentané. Certains énergumènes exhibent des souches de carnets de transport urbain et leurrent leurs victimes à qui ils remettent des tickets, en contrepartie de quelques pièces. Ces repris de justice, pour la plupart des délinquants, se présentent comme des gardiens de voitures alors qu’en réalité ils ne surveillent rien. Le gouvernement doit assumer sa responsabilité vis-à-vis des citoyens qui sont exposés à ces violations. Pendant ce temps, en victimes, les citoyens attendent de vraies mesures pour empêcher ces pseudos gardiens de persévérer dans leurs actions.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière et transport public. Les grands points noirs de la ville

L’un des points noirs dont ...

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...