Accueil » ORAN » Stationnement gênant. Peut-on en finir avec l’anarchie?

Stationnement gênant. Peut-on en finir avec l’anarchie?

Interdit le stationnement sur les trottoirs, un stationnement interdit par toutes les réglementations à travers le monde, sauf exception mais devenu  »autorisé » à Oran, au détriment de la sécurité publique. C’est le monde à l’envers, les piétons sur les trottoirs sont parfois obligés de s’écarter, quitte à descendre sur la chaussée. Conçus pour être un élément de liaison essentiel des réseaux piétonniers, permettant d’isoler le piéton des dangers de la circulation routière, les trottoirs sont dans plusieurs quartiers de la ville encombrés par le stationnement sauvage des véhicules. A Oran, première commune du pays avec ses milliers d’habitants, le squat des trottoirs par les automobilistes sans vergogne et peu soucieux du respect des règles élémentaires de la citadinité, a atteint des proportions telles que la ville est devenue carrément inaccessible aux piétons. En effet, les trottoirs sont à longueur de journée, occupés en toute impunité par des dizaines de voitures en stationnement gênant et le comble, on constate ces actes interdits devant les institutions de l’Etat. L’exemple le plus frappant, un stationnement anarchique et gênant face à la sûreté de wilaya d’Oran. Concernant l’encombrement des trottoirs, la part de l’espace urbain dédiée aux piétons est bien souvent très réduite par rapport à celle accordée à la circulation motorisée. Ce déséquilibre est encore plus marqué si l’on prend en considération l’occupation illicite de ces espaces piétons par les véhicules stationnés d’une manière irrégulière. Toute politique de gestion de stationnement ne peut trouver son efficacité que si elle s’accompagne de moyens de contrôle et de sanctions appropriés, l’incivilité restant l’une des principales causes de l’encombrement des trottoirs par le stationnement. Cette répression sera d’autant plus efficace et acceptée si elle est accompagnée d’actions de prévention. En attendant l’éradication de ce phénomène, ces individus n’éprouvent aucune gêne et reviennent tous les jours avec les mêmes comportements.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Établissements classés et commerces informels… Une économie populaire dénigrée

Le mécanicien, le tôlier… de ...

Prostitution. Le phénomène prend de l’ampleur

«La prostitution est présente dans ...

Direction de la Culture et des Arts. Un programme d’animation culturel riche et varié

La Direction de la Culture ...

Délinquance Vols et agressions prennent de l’ampleur en cette période d’été

Alors que la délinquance du ...

Environnement. Les moustiques narguent les élus et les responsables

Littéralement dévorés par les moustiques, ...