Accueil » ORAN » Stationnement et gardiens de voitures. La colère des oranais

Stationnement et gardiens de voitures. La colère des oranais

Un phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années, la tolérance du stationnement sur les deux côtés des rues étroites pour la plupart, l’incivisme de certains chauffards et également la prolifération des parkings sauvages. Ce sont essentiellement des repris de justice, des délinquants et oisifs venant d’autres wilayas qui s’autoproclament gardiens de voitures aux abords des hôpitaux, administrations, marchés, banques et autres. Trop c’est trop, la prolifération de ce phénomène dans la deuxième wilaya du pays continue de provoquer la colère des Oranais, qui en appellent aux autorités pour  »mettre » fin à cette situation kafkaïenne. De nombreux citoyens sont surpris par le déploiement de nombreux jeunes portant des gilets dans certaines rues et boulevards et qui prétendent être des gardiens de voiture et demandent aux automobilistes de payer pour le stationnement de leur véhicule. Beaucoup de ces derniers disent qu’ils se trouvent contraints de payer. Ceux qui refusent de payer ou qui n’ont pas de monnaie sont copieusement insultés et ridiculisés par certains gardiens voyous qui n’hésitent pas à menacer et à agresser tous ceux qui ne mettent pas la main à la poche. Partout dans le territoire de la wilaya, des hommes aux allures de voyous munis de bâtons géants et de tickets minuscules qu’ils préfèrent ne pas donner aux automobilistes, le citoyen paye, non pour la protection de sa voiture d’un potentiel danger, mais pour que ce même gardien ne cause pas de dommage à son véhicule, car au fond, c’est lui sa vraie menace. Devant les centres commerciaux à proximité des salons de thé, restaurants, partout on trouve ces délinquants qui font littéralement la loi et les voitures des citoyens sont à leur merci. Nous pouvons aisément imaginer les revenus colossaux générés par cette arnaque à grande échelle. Elle prive ainsi les mairies de millions de dinars par an. Nous sommes alors en mesure de nous demander si la prospérité des parkings illégaux, n’est pas due en grande partie à une certaine légèreté de l’Etat.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...

Transport en commun. L’indispensable régulation

Tous les moyens de transport ...

Salles de cinéma détournées. Une enquête s’impose

Regrettable est l’état actuel des ...

Dégradation de l’environnement. Impact direct et négatif sur la société

La question environnementale est centrale ...

Habitat. Comment faire face aux constructions illicites?

Une habitation ou un logement ...