Accueil » RÉGIONS » Start Up à Mostaganem. «Néo-City»: Un projet innovant pour un éclairage public intelligent

Start Up à Mostaganem. «Néo-City»: Un projet innovant pour un éclairage public intelligent

De manière générale, l’éclairage public à travers l’ensemble des collectivités locales du pays est énergivore et puise jusqu’à 50 % de la consommation électrique globale. En plus des dépenses électriques, l’investissement en équipements et en maintenance saignent généralement les budgets communaux. Dans le cadre de la recherche et du développement de la SARL Magreb Lampes de Mostaganem crée Neocity pour faire face aux déperditions énergétiques générées par l’éclairage public traditionnel. Mohamed B.D Kobibi, porteur du projet Neo-City START UP labellisée intervient sur un projet technique innovant afin de réduire la consommation jusqu’à 60% par la mise en place d’un éclairage intelligent. Grâce à une équipe d’ingénieurs développeurs, le projet prend sa forme pour les objectifs d’efficacité énergétique pour lequel il a été mis sur pied. Les jeunes ingénieurs de l’entreprise ML œuvrant dans la transition énergétique ont travaillé afin d’améliorer l’usage de l’éclairage public développant ainsi une stratégie dite “intelligente” avec la mise en place d’un éclairage connecté. Ces ingénieurs ont travaillé d’abord sur la fonctionnalité d’une plateforme pour des contrôles à distance. En effet, Boutbal Tarek Mustafa ingénieur développeur, évoque d’abord le contrôle à distance qui permet d’optimiser l’efficacité énergétique à travers des tables de graduation pour un rendement lumineux constant, comme rend possible la gestion d’ensemble de l’éclairage public via un tableau de bord entièrement automatique (avec IA) ou semi-automatique ou carrément manuel. L’ingénieur explique, par ailleurs, que cette fonctionnalité permet une interaction avec les divers capteurs. Ce qui permet de surveiller l’éclairage en cas de trafic automobile dense, d’accidents ou dans des zones piétonnières encombrées. S. A Latroche, ingénieur formant partie de l’équipe, parle des dispositifs. Il assure que pour arriver à un éclairage efficace, la composante du poteau d’éclairage est gérée par des dispositifs. Le premier dispositif comporte la carte informatique de contrôle, d’un contrôle gradué, d’une réduction de la consommation électrique et d’un capteur de luminosité ambiante. De capteurs intelligents, détecteurs de bruits environnants, de capteurs de piétons et de véhicules et enfin de détecteurs de pollution de l’air. D’un autre côté, le projet d’intelligence artificielle  » Neo city », une cartographie en temps réel. Ceci consiste à surveiller à distance tous les actifs de l’éclairage public à partir d’un tableau de bord complet. Ce dernier est créé pour améliorer l’efficacité de la maintenance grâce à la détection automatique des défauts. Le système de contrôle à distance est alors une solution idéale pour l’éclairage public intelligent de la ville. Le jeune ingénieur Abdelwahab Guenidi s’exprime sur les avantages du projet sur les aspects de de la maintenance. Il explique que grâce à la plateforme Neo City », on améliore l’efficacité de la maintenance par la détection automatique des pannes. Celle-ci donne l’alerte instantanément à chaque interruption lumineuse. Cette solution demeure rapide et facile à déployer sur tout le réseau de la ville. A Mostaganem, des essais de gradations programmées ont été effectués sur un ensemble de sites, ce qui déduit que l’éclairage public intelligent offre une solution parfaite pour combiner sécurité et économie.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Le wali partage la fête de l’Aïd avec les personnes âgées

A Mostaganem, la journée de ...

Le ministre de l’Education Nationale à Mostaganem. Des avancées et des satisfactions

Le ministre de l’Education nationale, ...

Coopération à Mostaganem. Partenariats obsolètes et conventions fantaisistes

A Mostaganem, comme partout ailleurs, ...

Circulation routière à Mostaganem. Ville congestionnée attend mesures adaptées

Ces dix derniers jours du ...

Agriculture à Mostaganem. Le wali supervise les récoltes primaires de la pomme de terre

Le chef de l’Exécutif a ...