Accueil » ACTUALITE » Soutien à la lutte légitime du peuple palestinien et sa juste cause. Un engagement constant de l’Algérie

Soutien à la lutte légitime du peuple palestinien et sa juste cause. Un engagement constant de l’Algérie

Dans quel état d’esprit se déroule en ce 29 novembre la célébration de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien ? Le moins que l’on puisse dire est que cette journée choisie en raison de sa signification et de son importance pour le peuple palestinien, a lieu en ce 2023 dans un contexte particulier et non sans amertume avec l’escalade des massacres et des violences sionistes depuis le 7 octobre contre la bande de Ghaza, mais aussi au fort moment d’une trêve temporaire et d’échange des prisonniers des deux camps entre la résistance et Israël. Que de la peine et de larmes donc pour les Palestiniens en cette journée emblématique. D’aucuns parmi les observateurs sont unanimes à dire que ce sera sans nul doute une opportunité inouïe pour les arabes de réitérer leur engagement, leur soutien à la lutte palestinienne ainsi que leur sentiment de compassion avec les familles des martyrs des violences sionistes. Il s’agit, ce faisant, d’un moment unique et fort symbolisant pour le combat loyal de la Palestine pour sa souveraineté et son indépendance. Ce sera aussi l’occasion pour les palestiniens de Ghaza, Al Qods, Génine, Lahia Jabalia et autres localité et villes de panser leurs blessures, se recueillir sur leurs martyrs et pourquoi pas se consoler de leurs enfants, femmes et proches libérés des camps sionistes durant cette trêve, tout en gardant l’espoir qu’un jour leur peuple sera libre et indépendant. L’Algérie des martyrs de la glorieuse révolution (1954-1962) ne peut que soutenir la lutte vaillante du peuple palestinien et se recueillir à la mémoire des martyrs « Ghazaouis » victimes de massacres sionistes depuis le 7 octobre. Son soutien à la cause juste de libération de la Palestine ne souffre donc d’aucune équivoque. L’Algérie, le seul pays arabe qui a accueilli le Sommet de proclamation de l’Etat palestinien fait preuve d’un engagement somme toute un constat indéfectible dans la lutte du peuple palestinien pour le recouvrement de son indépendance. Ainsi, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réitéré, mardi, l’engagement constant de l’Algérie à soutenir la lutte légitime du peuple palestinien et sa juste cause pour le recouvrement de tous ses droits inaliénables et non négociables. Dans son message à la veille de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le Président Tebboune a indiqué que la célébration de cette journée intervenait « dans des conditions particulières et douloureuses marquées par l’agression de l’occupant barbare contre la bande de Ghaza et les territoires occupés ». Il a réitéré, dans ce cadre, « l’engagement constant de l’Algérie à soutenir la lutte légitime du peuple palestinien et sa juste cause pour recouvrer tous ses droits inaliénables et non négociables, en tête desquels son droit à l’établissement d’un Etat palestinien indépendant sur les frontières du 4 juin 1967, avec pour capitale El Qods Echarif, conformément aux résolutions onusiennes et aux références internationales pertinentes ». Le président de la République rappelle les « lourds sacrifices du peuple palestinien et ses souffrances prolongées des complots et des épreuves qui ont visé sa terre, son unité et ses lieux saints », rendant hommage à « ce peuple résistant en dépit de toutes les violations odieuses auxquelles il est confronté, et les tentatives désespérées de liquider sa cause et d’avorter les bases sur lesquelles pourrait reposer toute solution devant mettre un terme à l’occupation et à la tragédie des frères palestiniens ». Une journée de solidarité selon le président Tebboune qui intervient dans un contexte où le peuple palestinien, dans toutes les régions de ses terres et particulièrement dans la bande de Ghaza, fait face à une agression criminelle horrible qui vise à l’éliminer ethniquement ». Le Chef de l’Etat affirme, à ce propos, que « l’occupation sioniste, qui a échoué à étouffer la flamme de la lutte dans le cœur de ce peuple résistant, tente cette fois-ci en commettant des crimes odieux du rang des crimes contre l’humanité, de l’apartheid et des crimes d’extermination, de l’éliminer existentiellement ». Le Président Tebboune n’a pas manqué de relever, la nécessité de « redoubler d’efforts, d’œuvrer à faire prévaloir les principes et objectifs de la Charte des Nations unies, de fournir la protection nécessaire au peuple palestinien, de mettre fin à l’injustice historique dont il est victime, et de se mobiliser immédiatement pour sauver le processus de paix qui connait un blocage sans précédent ». Il a estimé que « cela ne sera possible que si l’on oblige l’occupation à se conformer aux résolutions de la légalité internationale, à s’engager à respecter les règles du droit international, et à avancer dans le renforcement des acquis juridiques et diplomatiques du peuple palestinien, notamment en intensifiant les efforts pour permettre à la Palestine d’obtenir la pleine adhésion à l’Organisation des Nations unies ». Le président de la République a réitéré « le rejet catégorique par l’Algérie de toutes les tentatives visant à effacer cette cause juste, que ce soit par l’imposition de la politique du fait accompli à travers laquelle l’occupation tente de porter atteinte à l’identité des lieux saints islamiques et chrétiens dans les territoires occupés, ou à changer leur composition démographique à travers ses politiques de colonisation, ou les tentatives de contourner les vérités de l’histoire et de la légalité ». Il indique que « l’Algérie a payé un prix élevé pour recouvrer sa souveraineté et son indépendance, et dont la terre a été témoin, il y a trente-cinq ans, de la proclamation de l’Etat palestinien » avant d’enchainer, disant que « l’Algérie, demeurera fidèle à son engagement à soutenir les causes de libération et ne ménagera aucun effort pour soutenir la résistance du peuple palestinien jusqu’au recouvrement intégral de tous ses droits ».

À propos L.Malik

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Violences faites aux femmes. Une enquête nationale en 2024

Quelles sont les nouvelles formes ...