Accueil » MONDE » Soudan. Entre 10.000 et 20.000 réfugiés sont arrivés au Tchad

Soudan. Entre 10.000 et 20.000 réfugiés sont arrivés au Tchad

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a alerté, mardi, sur l’arrivée massive de réfugiés soudanais à l’est du Tchad. Au Soudan, les affrontements en cours à Khartoum depuis samedi 15 avril, entre les Forces de soutien rapide (RSF) dirigées par le général Mohammed Hamdane Daglo et l’armée commandée par le général Abdel Fattah al-Burhane, ont entraîné des morts, des blessés et des déplacements tant à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Sur sa page officielle Twitter, Laura Lo Castro, représentante du HCR Tchad, a annoncé mardi soir qu’«entre 10 000 et 20 000 réfugiés soudanais» sont arrivés à l’est du Tchad «au cours de deux derniers jours» à cause des combats en cours au Soudan. Ces nouveaux réfugiés se sont installés dans les trois premiers sites visités mardi par une mission conjointe des différentes agences des Nations unies selon Laura Lo Castro. En visite le 18 avril dans l’est du Tchad, la mission des Nations unies a pu «observer l’afflux de nouveaux réfugiés soudanais» fuyant les affrontements au Soudan. Dans un communiqué mardi, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a exprimé sa préoccupation pour la sécurité des civils, notamment les déplacés et réfugiés dans les zones touchées par les combats au Soudan, appelant à la désescalade. «Nous sommes profondément préoccupés par la sécurité des civils dans les zones touchées par les combats, et notamment celle des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays. «Nous nous joignons aux appels lancés par le Secrétaire général (de l’ONU) en faveur d’une résolution pacifique du conflit», indique l’agence onusienne sur son site. Pour le HCR, «cette escalade de la violence ne pourra qu’entraver la réponse humanitaire apportée aux personnes dans le besoin à travers le pays et compromettre la stabilité et la recherche de solutions en faveur des millions de personnes déracinées dans la région. Une désescalade est donc indispensable de toute urgence». Le HCR a appelé toutes les parties à «protéger les civils, y compris les réfugiés et les personnes déplacées, et à respecter la sécurité du personnel humanitaire afin qu’une aide essentielle puisse être acheminée».

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Carrefour de Mostaganem

Après une longue apathie. Le ...

Selon l’UNRWA. 1,7 million de Palestiniens contraints de fuir leurs foyers

Plus de 1,7 million de ...

Le Carrefour de Mostaganem

72 projets lancés inspectés régulièrement. ...

Sûreté de Mascara. Maintenir le plan de sécurité pour le mois de Ramadhan

Toujours, à l’occasion du mois ...

Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Appel à «l’arrêt de toute vente d’armes» à l’entité sioniste

Le Conseil des droits de ...