Accueil » MONDE » Soudan. Accord de paix historique entre gouvernement et mouvements rebelles

Soudan. Accord de paix historique entre gouvernement et mouvements rebelles

Le gouvernement soudanais et les chefs de mouvements rebelles ont signé, samedi à Juba (Soudan du Sud), un accord de paix historique, qui doit mettre un terme à 17 ans de conflit et de souffrances, rapportent des médias. Des représentants du gouvernement de transition soudanais et de mouvements rebelles, ainsi que des diplomates tchadiens, qataris, égyptiens, de l’Union africaine (UA) et des Nations unies, ont participé à la cérémonie dans la capitale du Soudan du Sud voisin, selon les mêmes sources. Peu avant la signature de cet accord, Mini Arko Minawi, à la tête du principal mouvement rebelle du Darfour (ouest), le Mouvement de libération du Soudan (SLM) a affirmé que « la signature de l’accord aujourd’hui marque une date importante pour le Soudan et le Soudan du Sud. Elle représente la fin des souffrances pour de nombreux Soudanais, vivant à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Dans un communiqué publié samedi, le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a espéré, de son côté, que la paix permettra « le développement, le progrès et la prospérité avant d’ajouter: « Le processus de paix fait face à des défis que nous devons surmonter à travers une action commune ». Les autorités soudanaises, un pouvoir hybride de militaires et de civils en place après une révolte populaire ayant mis fin en avril 2019 à 30 ans de règne d’Omar al-Bachir, ont fait de la paix avec les mouvements rebelles leur priorité.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Giorgia Meloni en Libye pour signer un méga-contrat gazier

L’Italie, comme les autres pays ...

Barrage de la Renaissance. Le Soudan en accord «sur tous les points» avec l’Éthiopie

Le Premier ministre éthiopien Abiy ...

Relations avec la France. Le Burkina Faso s’inspire-t-il du Mali?

Le porte-parole du gouvernement du ...

Départ des troupes françaises. Le Burkina Faso confirme

Le porte-parole du gouvernement du ...

La France «non grata» dans la Patrie des Hommes intègres

Citée par l’Agence France Presse, ...