Accueil » RÉGIONS » Souani (Tlemcen). Les filles importunées à la sortie des établissements scolaires

Souani (Tlemcen). Les filles importunées à la sortie des établissements scolaires

Dans le paisible village frontalier de Souani, situé dans la daïra de Bab El Assa, un vent de mécontentement souffle parmi les habitants, confrontés à un phénomène jusque-là étranger à leur communauté traditionnelle et respectueuse des mœurs. Ces derniers temps, une scène préoccupante se répète quotidiennement à la sortie des établissements scolaires, le lycée et le CEM de la localité. Une foule de jeunes, et de moins jeunes, se rassemble aux abords de ces institutions, certains à moto, d’autres en voiture, dans le but d’importuner les jeunes filles à la sortie des classes. Ce comportement, jugé irrespectueux et révoltant par les résidents de ce village de quelque 15,000 âmes, a suscité une vague d’indignation au sein de la communauté, particulièrement parmi les parents d’élèves. En réponse, un rassemblement a été organisé devant les deux établissements pour exprimer publiquement leur mécontentement et leur préoccupation face à cette situation inacceptable. Des habitants inquiets, ont lancé un appel pressant à la direction générale de la sûreté nationale. Ils ont souligné l’urgence de rendre opérationnelle la sûreté urbaine de Souani, dont le siège, bien que construit depuis plusieurs années, reste inexploité. « Devant cet état de fait, nous lançons un appel à la direction générale de la sûreté nationale pour qu’elle rende opérationnelle la sûreté urbaine, car sans l’aide des agents de police, la situation risque de prendre des proportions alarmantes, » a déclaré un parent d’élève, ajoutant que les services de la gendarmerie présents sur place peinent à lutter efficacement contre ce fléau en solitaire. « L’ouverture de la sûreté urbaine est des plus indiquées », insiste-t-il. Cet appel à l’aide reflète la détresse d’une communauté qui voit ses valeurs et la sécurité de ses membres, en particulier des jeunes filles, menacées. Il met également en lumière les défis auxquels sont confrontées les petites communautés face à l’évolution des comportements sociaux et la nécessité d’une réponse adaptée de la part des autorités pour maintenir l’ordre et le respect au sein de la société.

À propos Ammami Mohammed

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Maghnia. La cheffe de la daira chez les moudjahidine

Lundi après-midi, la cheffe de ...

Tlemcen. Saisie de 15 kg de kif et un réseau de narcotrafiquants démantelé

Les éléments de la brigade ...

Maghnia. Un ftour de 2.500 couverts organisé par les Associations

La 4ème édition du méga-repas ...

Tlemcen. Importantes saisies de stupéfiants et de tabacs à chiquer

Dans le cadre des efforts ...

Maghnia. Saisie de plus d’un quintal de kif et arrestation de 8 trafiquants

La brigade de recherche et ...