Accueil » MONDE » Somalie. Un calme précaire règne à Bosasso, ville désertée par ses habitants

Somalie. Un calme précaire règne à Bosasso, ville désertée par ses habitants

Un calme précaire régnait vendredi 24 décembre à Bosasso, dans l’Etat semi-autonome du Puntland en Somalie. Entre mardi et jeudi, de violents combats y ont opposé les forces régulières à une force d’élite anti-terroriste qui refuse de rendre les armes, après que son chef a été limogé fin novembre par le président de la région. Les combats ont cessé vendredi mais les habitants qui ont fui les affrontement hésitaient encore à revenir. Le CICR, Comité International de la Croix-Rouge, déplore « plusieurs morts » et des « dizaines de blessés » parmi les civils. Il a fallu l’intervention des notables locaux, pressant les parties en conflit d’accepter un dialogue, pour que le cessez-le-feu convenu mercredi commence à devenir réalité. Malgré cette accalmie, Bosasso ressemblait toujours vendredi à une ville fantôme… désertée depuis mardi par près de la moitié de ses habitants selon l’agence humanitaire des Nations unies. Et parmi eux, 40% des 70 000 déplacés internes (PDI) qui avaient trouvé refuge dans la localité. «Des milliers de personnes, qui ont déjà dû fuir des années de conflit en Somalie ou encore les conséquences des changements climatiques sont une fois de plus obligées d’aller chercher un abri ailleurs, dénonce Erich Opolot Ogoso, chargé de communication à Ocha. L’autre problème, c’est l’accès pour les humanitaires. A cause des combats, il est difficile de déplacer et d’acheminer les vivres, nous ne sommes pas en mesure de venir en aide à tous ceux qui en ont besoin et nous sommes inquiets des conséquences pour des civils déjà très vulnérables. » La grande majorité des magasins étant toujours fermés, il est par ailleurs devenu impossible, déplore Ocha, pour les communautés déjà touchées par la sécheresse, d’échanger leurs bons contre des produits de base. Chacun attend désormais à Bosasso le résultat des pourparlers censés débuter entre les belligérants.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sanctions contre le Mali. La Cédéao tente de se justifier

Ce jeudi 27 janvier 2022, ...

Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso

Les Etats ouest-africains se réunissent ...

Mali – Cédéao. L’Union africaine veut relancer le dialogue

Une délégation de l’Union africaine ...

Partygate. Retour sur les dates de ce scandale qui risque de faire chuter Boris Johnson

L’étau se resserre autour de ...

Ukraine. Le bras de fer entre les Etats-Unis la Russie s’intensifie

La Russie a lancé, mardi ...