Accueil » CHRONIQUE » Solidarité, solidarité!

Solidarité, solidarité!

La solidarité nationale qui a emprunté son nom à tout un département ministériel, risquerait de devenir un vain slogan creux, si elle ne se traduirait pas en des actes concrets, palpables et visibles. A quoi sévirait cette «algérianité», si elle ne se manifestait pas au moment voulu, afin d’apporter l’aide matérielle et morale à d’autres Algériens qui se trouvaient en état de détresse. Les catastrophes naturelles ou artificielles sont les moments opportuns pour exprimer sincèrement et loyalement cette solidarité. Nous avons vu et vécu cette solidarité entre Algériens à plusieurs occasions, pendant les séismes les plus macabres, les inondations mortelles et d’autres situations nécessitant de l’aide urgente, comme les feux de forêt et les conditions climatiques pénibles. Et, si nous ne cultivons pas, dès maintenant, chez le citoyen ce réflexe de venir au secours à des concitoyens sous l’effet grave d’une calamité, comment allons nous, donc, se mettre d’accord ou se solidariser pour défendre le territoire une fois envahi par une puissance étrangère? Les catastrophes naturelles ou artificielles font partie de la nature de la vie …avec son pile ou face: le bien et le mal… seulement, la question ne relève de l’unique solidarité, puisque cette dernière est, preuves à l’appui, ancrée chez la majorité des Algériens, mais également, du devoir des pouvoirs publics de mettre au point une politique, voire une stratégie ou quelque chose comme ça, afin de prévenir les catastrophes, quelles soient naturelles ou artificielles. Je ne crois pas que nos autorités ne soient pas au courant que toute la partie nord du territoire national se trouve dans une zone sismique parmi les plus actives dans le monde. Les séismes en série ayant frappé, cette semaine écoulée plusieurs wilayas de la région Centre Est, l’une d’elles était plus forte, celle qui a frappé la wilaya de Bejaia, sont survenus au moment opportun afin de nous prévenir que les moments mielleux pourraient être interrompus par d’autres désagréables et la responsabilité incombe en premier lieu aux autorités qui devraient normalement, penser et repenser à cette question. L’on ne peut pas empêcher la terre de trembler. Cependant, l’on pourrait bien mettre en œuvre des mesures préventives atténuant les conséquences graves et macabres d’une secousse tellurique. Les pays hautement sismiques à l’instar du Japon ont bien réussi cette approche préventive et les résultats étaient, globalement, très satisfaisants. Ainsi, l’on ne devrait pas tout mettre sur le dos de la solidarité, même si elle est nécessaire et impérative, notamment sur le plan moral. Elle consacre cette appartenance à une seule et unique patrie, une seule nation. Toutefois, elle ne peut pas faire revivre les morts. Comme nous l’avons évoqué plus haut, la solidarité est le meilleur moyen, surtout, pour ressouder les liens rassemblant les Algériens et éliminer par la même occasion les tendances sectaires.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Quel sort réserve-t-on pour le français?

“Un homme qui parle trois ...

Le réseau hôtelier national Est-il à la hauteur?

Quand nous abordons la situation ...

Société civile: quel rôle?

Lorsque l’on aborde la pertinente ...

De l’économie de proximité

La faute principale dans la ...

L’automobile, un monde très particulier

L’automobile, ce n’est pas un ...