Accueil » RÉGIONS » Société chinoise chargée de la réalisation du dernier tronçon de l’autoroute est ouest. Des ouvriers sans salaire depuis plusieurs mois

Société chinoise chargée de la réalisation du dernier tronçon de l’autoroute est ouest. Des ouvriers sans salaire depuis plusieurs mois

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, des travailleurs employés par la société chinoise, chargée de la réalisation du dernier tronçon de l’autoroute est-ouest, ont organisé, ce jeudi, un sit-in, devant la Direction du travail, réclamant ainsi le paiement de plusieurs mois impayés. Ces employés, pour la plupart des pères d’enfants, n’ont pas été rétribués par ladite société depuis des mois, sachant que le tronçon de 87 km a été achevé et inauguré en cette dernière mi-août par le Premier ministre Aimen Benabderhmane. Les ouvriers, engagés dans les travaux, ont fait face, à plusieurs reprises, à ce désagrément qui les pénalise depuis plusieurs années. A chaque fois que les représentants légaux de ces ouvriers réclament leur dus à la société, les responsables de cette dernière leur font rappeler qu’elle-même n’a pas été payée pour les travaux. Ils leur disent de patienter. Les employés ont à plusieurs reprises déclenché des débrayages pour faire entendre leur voix. Mais depuis presque quatre ans, aucune solution n’a été trouvée à leur problème, connu presque par tout le monde, vu les incessantes réclamations. Les représentants légaux de ce groupe de travail de trente employés n’ont reçu, depuis leur recrutement, que des avances sur salaire. Lors de leur sit-in, ils ont manifesté leur ras-le-bol du fait que leur problème n’est pas pris en charge au sérieux. A chaque fois, c’est la même réponse: «Patience, vous serez bientôt payés». Mais, les ouvriers qui ont des mioches à nourrir, disent que la patience a des limites. La société chinoise avance, elle aussi, ses arguments, en disant que le maître d’ouvrage n’a pas honoré ses engagements. A noter que des travaux de bretelles sont encore engagés, bien que le tronçon soit opérationnel du fait qu’il ait été inauguré en août 2023. «Nous ne savons à quel saint se vouer pour régler notre problème qui semble avoir trop duré», disent, à l’unanimité, ces ouvriers. Enfin, il est vrai à dire que la situation sociale laisse à désirer surtout lorsque l’on sait qu’ils ont des mioches à nourrir et des enfants à scolariser.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...