Accueil » ORAN » Six jours restent de la «double fête». Les Oranais veulent que leur ville «éclate» en pavoisements

Six jours restent de la «double fête». Les Oranais veulent que leur ville «éclate» en pavoisements

Dans ces bruits annonçants de fête nationale et de Mawlid, pétards y compris, il y a comme une impression que quelque chose de “très symbolique” vous manque ces jours-ci à Oran. Vieux et vieilles estiment qu’il ne faut pas gommer cette image qui a toujours fait d’Oran, une ville accueillante, facile à vivre et sereine. “Il faut ressusciter Oran avec son charme, ses karkabous, ses guerabs, ses couleurs locales, ses chants folkloriques et patriotiques retentissants sur les balcons d’immeubles et des édifices”, soulignent-ils. “Il s’agit aussi de renforcer les pavoisements cérémoniaux habituels”, lance un jeune artiste. Le drapeau algérien, le seul emblème qu’il convient d’arborer à l’occasion d’une fête nationale, doit être “renforcé” partout dans les espaces publics, sur les poteaux et autres édifices. La pratique veut qu’à l’approche de pareil évènement commémoratif officiel, les pavoisements et les décorations doivent être massifs et multipliés de façon qu’ils tapent à l’oeil des piétons et des automobilistes. “Il est vrai que le drapeau est arboré en permanence sur les édifices publics, sauf qu’à la veille d’une commémoration historique, ils doivent être intensifiés”, constate pour sa part un vieux retraité.“ On veut que notre ville éclate en pavoisements à l’occasion de la fête nationale”, d’autant que celle-ci coïncide avec un autre évènement tout aussi significatif et symbolique”, dit-il. Oran s’apprête, à l’instar d’autres villes, à célébrer un “double” anniversaire. “Elle sera certainement “très belle” et “très bien ornée”, nous indique-t-on. Oran habituellement qui ne dort pas, doit être fin prête. Et le choix retenu de la date du Référendum de la nouvelle Constitution n’est pas fortuit. Il coïncide cette année avec les cérémonies commémoratives officielles du 1er Novembre. En de telles circonstances et compte tenu de l’importance de ce “double” anniversaire, les Oranais veulent que leur cité, actuellement à l’heure d’intenses préparatifs commémoratifs et référendaires, “éclate” et “scintille” en pavoisements

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le chrono tachygraphe est désormais exigé dans le transport routier. Une solution pour réduire la folie routière

Qu’est-ce qu’un chrono tachygraphe? Dorénavant, ...

Pour mettre fin à la hausse des prix des fruits et légumes. Série de mesures pour garantir la stabilité

Les prix des fruits et ...

Risque de fortes pluies. Oran a besoin de «nouveaux avaloirs»

«De par sa position géographique ...

L’APOCE compte mettre de l’ordre dans ce créneau très juteux. Tout ce qui brille, n’est pas or

Comment savoir qu’une telle ou ...

Le PDG annonce une réorganisation totale du transporteur aérien algérien. Air Algérie: Un nouveau plan de vol

Air Algérie voit grand. La ...