Accueil » RÉGIONS » Sidi Bel Abbes. Installation du correspondant du CDRH

Sidi Bel Abbes. Installation du correspondant du CDRH

Accompagné d’une importante délégation, le président du Conseil national des droits de l’homme, Abdelmadjid Zaalani, a procédé lundi en présence du premier responsable de l’Exécutif, Chibani Samir, du P/APW, des autorités locales, de la responsable régionale du conseil et d’un parterre d’associations de la société civile à l’installation de Madame Ourahmane Lamia en tant que correspondante locale dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, la deuxième du genre après celle de Chlef.
A cet effet, un riche programme a été élaboré à l’occasion de la visite du responsable de cet organe consultatif inscrit dans la vision de l’Algérie nouvelle étalée sur deux jours, à savoir le dimanche et le lundi à travers lesquels le responsable de l’organe des droits de l’homme s’est rendu, durant la première journée, au centre régional de lutte contre le cancer (CAC), avant de visiter le centre des enfant aux besoins spécifiques et où le responsable des droits de l’homme n’a pas caché sa grande satisfaction quant à la prise en charge des patients et des enfants. Durant la deuxième journée, le président du conseil s’est rendu à la faculté de droit où il a présidé la cérémonie d’ouverture de la journée d’étude animée par des chercheurs et professeurs universitaire sous le thème: «Le citoyen et les droits de l’homme» avant de se rendre au siège de la wilaya où il a procédé à la cérémonie officielle de l’installation du correspondant locale de la wilaya. Intervenant dans le cadre, le responsable de l’exécutif n’a pas manqué de saluer l’acquis pour la wilaya de Sidi Bel Abbes avant de s’étaler sur les lois mis en place par l’état pour la promotion des droits de l’homme, notamment la constitution de 2020 et la création du conseil national des droits de l’homme pour s’étendre sur les droits économique et social. Durant son intervention, le président du conseil national des droits de l’homme a mis en relief les droits économique et social à travers l’histoire, notamment après la deuxième guerre mondiale avant de plaider pour une révision de la convention internationale des droits de l’homme, notamment ce qui concerne les cinq droits fondamentaux de l’homme dont le droit à la vie à l’image du génocide de Ghaza. Le responsable du conseil n’a pas manqué de souligner l’importance de l’installation de correspondants à travers les wilayas du pays pour constituer un trait d’union entre les citoyens et les institutions de l’Etat. Il dira que «le Conseil national des droits de l’homme dispose de 05 délégations régionales dont celle de l’ouest avec dans chaque wilaya au moins un correspondant». Le responsable du conseil national des droits de l’homme a clôturé par un débat ouvert entre les représentants de la société civile, le responsable du conseil national des droits de l’homme et le responsable de l’Exécutif.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sidi Bel-Abbès. Saisie de 41 kg de kif traité et démantèlement d’un important réseau

Agissant sur information faisant état ...

Sidi Bel-Abbès. Saisie d’un kg de kif traité et 450 comprimés psychotropes

Agissant sur information faisant état ...

Le wali de Sidi Bel Abbes dans la daïra de Sfisef. Pour la continuité des acquis

Poursuivant son programme de visite ...

Commémoration de la journée du 19 mars 1962 Sidi Bel Abbes. Des acquis et des réalisations pour une Algérie nouvelle

La commémoration du 62ème anniversaire ...

Sidi Bel Abbes. Sortie de la 37ème promotion de gardiens de prison

Située à 06 km au ...