Accueil » ACTUALITE » Ses pilotes ont été attaqués sur leur salaire. Air Algérie sort de son silence

Ses pilotes ont été attaqués sur leur salaire. Air Algérie sort de son silence

Combien touche un pilote en Algérie? Pourquoi son salaire est-il parfois critiqué ? Après la réouverture du ciel aux avions suite à la levée des restrictions et de la fermeture des frontières aériennes pour cause de Covid ? Voilà que les pilotes d’Air Algérie sont l’objet de certaines critiques. Tout compte fait, les pilotes du secteur étatique sont la cible d’attaques sur leur salaire jugé élevé. Air Algérie s’en défend bec et ongles.
Dans le monde, il existe des compagnies notamment les Low Cost qui font mieux qu’Air Algérie. Les pilotes copilotes, commandants et adjoints commandants de bord, sont mieux rémunérés alors qu’en Algérie la question des salaires de la corporation a été de tout temps sujet à controverse. Les pilotes, par le biais de leur syndicat avaient, rappelons-le, refusé en 2020 une réduction de 50 % de leur salaire pour cause de crise covid. Ils avaient estimé, à cette époque, qu’ils étaient déjà mal payés et que leur salaire était loin d’égaler celui de leurs homologues des autres compagnies du monde. En d’autres termes, les autres compagnies faisaient mieux qu’Air Algérie et ce que les pilotes perçoivent aujourd’hui est somme toute, normal eu égards à leurs efforts et leurs sacrifices étant donné qu’ils sont exposés en permanence aux risques. Rompant le silence, la compagnie aérienne historique a tenu à protéger sa corporation contre les critiques émises dans une émission de la chaîne El Hayat TV. Tout compte fait, en guise de réponse, la chaîne a publié, dimanche 14 août, la riposte d’Air Algérie aux déclarations d’un chroniqueur d’une de ses émissions, diffusée il y a une semaine sur son plateau. Pour rappel, le chroniqueur s’était longuement attardé sur la sempiternelle question des salaires des pilotes d’Air Algérie qui n’en finit pas de faire tache d’huile et de meubler l’actualité de certains médias. Ces salaires sont jugés élevés par rapport au SMIC selon un chroniqueur d’une chaîne. Ce dernier avait notamment dénoncé leurs salaires qu’il présentait «très élevés par rapport au SMIC en Algérie». «Ce n’est pas normal qu’un pilote touche un salaire qui atteint 50 fois le SMIC», a notamment affirmé le chroniqueur de l’émission. En réponse à cette attaque, Air Algérie s’en est allée défendre ses pilotes. Ce qui paraît être une chose légitime. La compagnie aérienne nationale a estimé, dans sa réponse, que les déclarations faites par le chroniqueur portaient atteinte à la réputation d’une frange de ses employés. «Les pilotes sont un pilier important sur lequel repose l’entreprise.
Cette catégorie participe par son engagement à porter haut les couleurs de la compagnie dans les quatre coins du monde et travaille au quotidien pour améliorer le service», a répondu Air Algérie. La compagnie aérienne nationale algérienne s’est dite fière de «l’ensemble de ses employés qui ont relevé le défi dans des conditions qui n’étaient pas faciles et dans une période délicate de l’histoire de l’entreprise marquée par la crise sanitaire et les restrictions sur les voyages». Cette montée aux créneaux d’Air Algérie intervient après le communiqué du syndicat UGTA des pilotes d’Air Algérie, publié le 2 août dernier, qui avait également dénoncé les attaques contre la corporation. Évoquant une campagne haineuse, l’UGTA- PNT avait répondu aux écrits faisant état des avantages accordés aux pilotes qui pesaient sur la trésorerie de la compagnie. L’UGTA – PNT a précisé dans son communiqué que cela représentait «moins que ce qui est offert chez les compagnies aériennes dans le monde». Le syndicat avait abordé sa rencontre avec le nouveau PDG Yacine Benslimane qualifiant les échanges de «positifs» dans la plupart des sujets abordés.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...