Accueil » MONDE » Selon le Pentagone. La Russie pourrait devenir la principale menace pour les Etats-Unis

Selon le Pentagone. La Russie pourrait devenir la principale menace pour les Etats-Unis

Colin Cole, sous-secrétaire américain à la Défense pour les affaires politiques, a déclaré que la Russie pourrait constituer une menace plus grande pour les Etats-Unis que la Chine à court terme, a rapporté TASS. «Dans les années à venir, du point de vue de la sécurité, la Russie peut représenter le principal défi pour les Etats-Unis et, bien sûr, pour l’Europe, auquel nous sommes confrontés dans le domaine militaire. […] La Russie devient un adversaire de plus en plus affirmé qui reste déterminé à accroître son influence mondiale et à jouer un rôle subversif sur la scène mondiale, notamment en essayant de semer la discorde entre les pays occidentaux» , a déclaré Kol lors d’une vidéoconférence en Lituanie. Selon lui, «le comportement de la Russie en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et dans la cybersphère est le principal défi pour les Etats-Unis et leurs alliés». Un porte-parole du Pentagone a déclaré que Moscou «sape trop souvent la transparence et la prévisibilité, utilise la force militaire pour atteindre ses objectifs». «Nous interagirons avec la Russie à partir d’une position de force collective. L’armée américaine en Europe reste forte, prête et flexible, et assure une dissuasion fiable et efficace.

À propos lecarrefour dalgerie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sanctions contre le Mali. La Cédéao tente de se justifier

Ce jeudi 27 janvier 2022, ...

Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso

Les Etats ouest-africains se réunissent ...

Mali – Cédéao. L’Union africaine veut relancer le dialogue

Une délégation de l’Union africaine ...

Partygate. Retour sur les dates de ce scandale qui risque de faire chuter Boris Johnson

L’étau se resserre autour de ...

Ukraine. Le bras de fer entre les Etats-Unis la Russie s’intensifie

La Russie a lancé, mardi ...