Accueil » ACTUALITE » Selon le constat de la LADDH. La liste des détenus hirakistes libérés s’allonge

Selon le constat de la LADDH. La liste des détenus hirakistes libérés s’allonge

A la veille du début du mois sacré de Ramadhan, le président Tebboune, après avoir obtempéré, est passé à l’action loin des feux de la rampe. Même dans son discours à la Nation du vendredi soir, il n’a sifflé mot sur cette mesure. Il n’a pas attendu les dates des fêtes nationales pour prendre cette mesure de libération des détenus du hirak à la veille du mois sacré du Ramadhan au grand dam de leurs familles et proches et de tous les Algériens en général qui avaient salué ces mesures d’apaisement. La libération des détenus d’opinions s’est poursuivie, vendredi tard dans la soirée à Alger où 16 nouveaux prisonniers devaient quitter la prison de Chaaiba à Koléa, à l’ouest d’Alger, sur fond de soulagement exprimé par leur famille et la population en cette veille de Ramadhan. La procédure d’élargissement des détenus d’opinion, lancée le 30 mars dernier prend de l’ampleur et touche de plus en plus de prisons après celles implantées dans 13 wilayas, à savoir Alger, Tizi-Ouzou, Tlemcen, Ouargla, Jijel, Blida, Aïn Temouchent, Boumerdès, Bordj Bou Arredj, Sétif, Constantine, Chlef et Batna, selon le constat de la LADDH. Voilà une aubaine pour les Algériens non remis de leur défaite au football que l’annonce de libération des détenus hirakistes et autre est venue jeter un baume aux cœurs puisqu’une soixantaine de détenus et militants et notamment des journalistes ont été libérés le week-end dernier, selon le vice-président de la ligue des droits de l’homme Saïd Salhi. Dans ce communiqué publié sur sa page Facebook, Saïd Salhi lance un appel à tous les acteurs de la société civile et avocats pour l’annonce de nouvelles libérations après avoir publié la liste de tous ces détenus libérés sur décision présidentielle dans le cadre de l’élargissement des procédures sur sa page facebook. En effet, 03 journalistes et détenus militants ont été libérés en l’espace de deux jours, atteste Saïd Salhi. Les libérations se poursuivent, croit-on savoir de sources concordantes. La cadence peut s’accélérer pour toucher toutes les prisons du pays où croupissent de jeunes hirakistes.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Equip Auto Algeria 2024. 400 exposants des différentes marques attendus

L’évènement annuel Equip Auto Algeria ...

Création de l’UGTA et nationalisation des hydrocarbures. Un 68ème anniversaire de bon augure

Le rassemblement prévu, hier, devant ...

4ème Conférence africaine sur la gestion des Finances publiques. Blanchiment d’argent et lutte anti-corruption en ligne de mire

La lutte contre les flux ...

Lutte contre la drogue. Pour une approche stratégique appropriée

Les affaires et les procès ...

18ème édition du Salon International de la Pharmacie en Algérie (SIPHAL). Industrie pharmaceutique algérienne: Quelles perspectives?

Cette démarche s’inscrit dans le ...