Accueil » ORAN » Sécurité hydrique de la wilaya d’Oran .1,7 million de DA pour le transfert d’eaux de Tlélat vers Tafraoui

Sécurité hydrique de la wilaya d’Oran .1,7 million de DA pour le transfert d’eaux de Tlélat vers Tafraoui

L’un de projets ambitieux de la wilaya d’Oran a trait à la construction d’ouvrages hydrauliques consistant aux transferts d’eau vers les communes agricoles ou dont l’assiette abrite, entre autres, soit des zones industrielles ou des zones d’activité comme c’est le cas de Tafraoui, qui s’apprête à lancer des travaux d’aménagement des micro zones d’activité dédiés aux micro entreprises des Startups et aux PME. Afin d’assurer la sécurité hydrique pour la population oranaise et aux zones d’activité économique et industrielle, la wilaya a décidé de lancer de vastes projets de transferts d’eaux vers les communes où sont implantées les entités économiques. Ainsi, un projet de transfert d’eaux à partir de Oued Tlélat vers Tafraoui a été inscrit, lequel est doté d’une enveloppe de 1,7 million de DA, a-t-on appris de sources concordantes au même titre qu’un autre projet de transfert d’eaux utilisées des Step afin d’augmenter l’exploitation par les tissus économiques et les surfaces agricoles irriguées des communes concernées, des capacités d’utilisation des ressources hydriques traitées par l’épuration. Ces projets de transfert d’eau, pour rappel, entrent dans le même sillage que celui inhérent à la réalisation de différents ouvrages hydrauliques, stations de relevage et stations d’épuration, dans le cadre du programme présidentiel destiné à l’accès équitable à la ressource hydrique potable afin d’en finir définitivement avec le phénomène des coupures devenu récurrent ces dernières années dans la deuxième capitale du pays. La zone industrielle de Tafraoui s’étend sur une superficie de près de 600 hectares soit la plus importante de la wilaya et a enregistré un taux de plus de 60% de travaux d’aménagement et de raccordement en réseaux divers afin d’accueillir les investisseurs potentiels.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...

Resserrement des rangs pour l’édification de l’Algérie nouvelle. Le discours optimiste de Tebboune

Comment édifier une Algérie nouvelle ...

Main d’œuvre de la formation professionnelle dans le secteur industriel et les entreprises. Taux d’intégration: plus de 60%

Le secteur de la formation ...

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...