Accueil » ORAN » Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé dans ces mêmes colonnes, dans une précédente édition, sur l’exploitation illégale des plages dans la wilaya d’Oran, en particulier la corniche Oranaise, il a été procédé ces jours-ci à une vaste opération coup de poing menée conjointement par les services de la sûreté de la wilaya d’Oran et par les éléments du groupement territorial de la gendarmerie nationale de la même wilaya, et cela, dans le cadre de la sécurisation de la saison estivale 2024 et mettre fin ainsi à l’occupation anarchique et illégale des plages par des énergumènes sans foi ni loi, afin de déraciner les pratiques illicites qui défient la loi et les décisions prises par les hautes autorités qui indiquent la gratuité des plages. En effet, les plages du littoral Oranais étaient prises d’assaut par des groupes de voyous qui ont dicté leur loi aux estivants pendant plusieurs années. Ces derniers ont pris avec une main de fer le contrôle du secteur du tourisme dans la région, l’intervention des forces de sécurité a enfin mis un terme à cette situation qui lamine le budget du citoyen et l’empêche de profiter tranquillement des vacances. Donc une lutte sans merci contre les squatteurs qui empestent la vie des baigneurs en imposant des prix qui dépassent tout entendement. Au niveau des plages d’Ain Turck, Bomo-Plage, Paradis-Plage…. Les éléments des services de sécurité s’impliquent dans cette lutte contre cette mafia qui  »squatte » des plages publiques et oblige le citoyen à louer un parasol à plus de 1.500 dinars et le parking à 200 dinars et même plus. Cette opération a permis la confiscation de plusieurs chaises, tables et parasols ainsi qu’une quantité de drogue, psychotropes, cannettes de bière, ont été saisis au niveau des plages autorisées à la baignade. Plusieurs individus ont été arrêtés suite à cette opération qui a été saluée par tous les estivants à travers la wilaya d’Oran, et cela dans le cadre de la lutte contre l’exploitation illégale des espaces balnéaires. En réalité, ce phénomène d’occupation illégale des plages est devenu récurrent et les estivants sont les premières victimes de ces  »propriétaires déclarés » qui bafouent le droit à la gratuité des plages. Une véritable mafia s’est constituée autour de ce commerce florissant en l’espace d’un été.

À propos B.HABIB

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...

Emballages de matières biodégradables en plastique Qui sont ces récupérateurs clandestins. qui écument les bacs à ordures…?

La récupération des emballages et ...