Accueil » ORAN » Secteur urbain Sid El Bachir. Un amas de déchets derrière la clinique dentaire

Secteur urbain Sid El Bachir. Un amas de déchets derrière la clinique dentaire

La clinique dentaire d’Oran sise à la rue des frères Niati Plateaux, est confrontée depuis quelques années à un problème d’hygiène. Bouteilles, planches, cartons, sacs de déchets laissés sur place, gobelets à café… L’on a beau admirer les agents des services d’hygiène, derrière leur brouette, pelles et balais, sillonner les artères de la ville du matin au soir, le constat est des plus affligeant, ceci intervient en l’absence de civisme chez le citoyen. Cette ruelle derrière la clinique en question, relevant du secteur urbain Sid El Bachir, s’est transformée en un dépotoir sauvage à ciel ouvert où s’amoncellent des amas de déchets ; selon un agent de la clinique, le dépôt sauvage des ordures se poursuit en dépit de l’intervention des services d’hygiène du secteur, car en l’absence de mesures de sanction à l’encontre des pollueurs qui, non seulement, enlaidissent l’environnement par leurs gestes mais aussi peuvent causer des maladies à leurs concitoyens. Dans cette ruelle l’insalubrité est surtout présente et visible, des comportements pour le moins incompréhensibles, sont apparus dans les cités et les ruelles, on dirait que tout le monde partage ce sentiment d’indifférence devant la saleté. La sonnette d’alarme est tirée : pourquoi Oran est si sale ? ”’Des anciens Oranais montent au créneau pour dénoncer le cadre de vie dans lequel évolue le citoyen Oranais, partout où nous mettons les pieds, l’hygiène est inexistante, pourtant les services de la mairie font tout pour améliorer le cadre de vie, alors que le constat est étayé par une série de réalités qui fait de notre quotidien un véritable calvaire”. Oran est devenue invivable, inhabitable, une immense colline d’ordures dans chaque espace et coin de la ville. La mise en place d’un arsenal juridique sanctionnant ce genre de comportement ? L’?tat doit user de la répression pour mettre fin à ce phénomène.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Face au relâchement des gestes barrières. Le risque d’une 4ème vague est grand

Une sortie durable de la ...

Terminus de la ligne 51 (Dar El Hayat). Vols de téléphone en série

Malgré les efforts des éléments ...

Association «Sanâbil El Ihssen». «Redonner un peu de joie aux personnes âgées»

Les Algériens ont célébré, hier, ...

Amélioration du cadre de vie des citoyens. Le wali sur tous les fronts

La mission de M.Said Saayoud, ...

Sécurité routière et embouteillages. A quand un nouveau plan de circulation?

La sécurité routière constitue un ...