Accueil » ACTUALITE » Seconde session du Comité Central du FLN au CIC à Alger. Une alternative de secours

Seconde session du Comité Central du FLN au CIC à Alger. Une alternative de secours

Le FLN vient de mettre de l’ordre dans ses structures par l’installation du Bureau Politique, du règlement intérieur, des différentes commissions et du programme du parti. Des commissions chargées de la jeunesse, de la gent féminine, de l’agriculture et de la diaspora seront installées, incessamment, au niveau du Comité Central, a annoncé, en grandes pompes, hier, le nouveau SG du plus vieux parti le FLN.
En effet « Confiance, Dialogue, Transparence, Fibre nationaliste et Réunification des rangs des militants et de la base » sont autant d’ingrédients que le SG du doyen des partis a mis en exergue, lors de l’ouverture officielle, hier, au CIC à Alger, de cette seconde session du Comité Central, en présence d’un nombre important d’élus de la Chambre basse, du Sénat et de la collectivité locale. Il a été procédé conformément au règlement intérieur pour rejoindre le secrétariat du parti. Dans cette allocution de circonstance, après avoir mis de l’ordre dans la maison du FLN et se rassurer du renouvellement et de la représentativité des nouveaux membres qui constitueront désormais le Comité Central, installés après le dernier Congrès tenu au CIC à Alger, un appel a été lancé par l’orateur, en direction des exclus et des marginalisés des rangs du FLN, pour éviter l’exclusion et la marginalisation quel que soit leur statut. La diaspora est notamment interpellée par le premier responsable du plus vieux parti pour plus d’ancrage, de pragmatisme au niveau des rangs de cet état-major. Abdekmalek Benmbarek a insisté surtout sur les nouveaux défis qui se présentent sur la cohésion du parti, dans le cadre du militantisme politique de la base, considérée comme un socle important dans le positionnement efficace du parti dans l’échiquier politique, grâce au processus et à la dynamique du changement et de la société algérienne. Le premier responsable du Front, élu lors du dernier Congrès du parti, en remplacement d’Abou El Fadl Baaadji, a saisi, hier, cette occasion, sous les ovations des présents et du nouveau Bureau Politique qu’est le BP pour faire une rétrospective de tous les évènements survenus dans le pays, en les énumérant, tout en insistant sur la paix sociale, pour mieux illustrer ses propos en direction des membres du Comité Central, avant de rendre hommage à la résistance palestinienne qui subit le génocide sioniste. L’intervenant a réitéré la position constante de l’Algérie par un soutien inconditionnel à la cause palestinienne et à l’autodétermination du peuple sahraoui.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Selon le journal officiel. Reprise des levées d’immunité pour plusieurs élus

Les parlementaires qui nous ont ...

Tourisme et Sport. 6ème foulée des gazelles algériennes

En prévision de la journée ...

Le SITEV du 30 au 02 juin à la Safex. Une opportunité aux professionnels du tourisme

Le Salon international du tourisme ...

Marché pétrolier mondial. Quelles perspectives à court terme?

Le ministre de l’Energie et ...

Banque Mondiale. 18,5 milliards de dollars de perte à Ghaza

Le bilan de cette agression ...