Accueil » SPORT » Second adversaire des Verts lors de la fenêtre FIFA de juin. Que vaut l’Ouganda de Paul Put ?

Second adversaire des Verts lors de la fenêtre FIFA de juin. Que vaut l’Ouganda de Paul Put ?

Après la Guinée qu’elle accueillera le 6 juin prochain au stade Nelson Mandela, l’EN de Vladimir Petkovic ira à Kampala pour y croiser le fer avec la sélection locale. Mais que vaut vraiment cette équipe ougandaise et constitue-t-elle réellement un obstacle de taille aux Verts dans leur quête d’une cinquième qualification au Mondial dans l’histoire du football algérien ? Il semblerait bien que non, en dépit de l’imprévisibilité mille fois connue du football en Afrique subsaharienne. Car, à voir de près le second adversaire des Verts de cette fenêtre internationale, il parait, en effet, bien évident que les coéquipiers de Nabil Bentaleb n’ont pas grand-chose à craindre, de peu qu’ils soient dans un bon jour. Cela pour la simple et bonne raison que la liste de 28 joueurs retenus par Paul Put ne dégage aucun sentiment de crainte et ne présente presque aucun danger pour les Verts. Notamment sur le plan offensif dans la mesure où des neuf attaquants retenus par l’ancien sélectionneur du Burkina Faso, aucun n’est connu dans le haut niveau international, ni évolue dans un club qui supposerait qu’il puisse constituer une quelconque menace pour la défense de la sélection de Petkovic. Avec cinq éléments locaux, à savoir Okello, Lutalo, Kakande, Shaban et Omedi auxquels s’ajoutent quatre expatriés en l’occurrence (Mukwala, Ikpeazu, Mato et Bayo, l’Ouganda ne détient dans son avant-garde aucun attaquant à la réputation bien établie, encore moins un serial buteur dont la notoriété a dépassé ses frontières. Il faudra, toutefois, se méfier de Steven Mukwala, qui évolue à l’Asante Kotoko et qui a déjà inscrit 11 buts et délivré deux passes décisives en 25 rencontres de championnat ghanéen, alors que Ikpeazu, sur lequel les espoirs ougandais demeurent, n’a pas franchement ébloui les fans de Port Vale, en 3ème division anglaise, sous le maillot duquel il a inscrit un seul but pour une seule offrande en 20 apparitions cette saison. Pour ce qui est des deux autres attaquants évoluant à l’étranger, Kassim Mato joue au Brera Strumica, club macédonien fondé en 2010 et basé dans la ville de Strumica mais qui a aussi et surtout la particularité de porter le nom de son propriétaire, Goran Pandev, l’ancienne gloire de l’Inter de Milan au moment où Aziz Bayo est sociétaire du MFK Vyskov, tout aussi modeste club tchèque de deuxième division. «Je pense que les joueurs convoqués sont en bonne forme et en parfaite condition pour représenter le pays. Le retour des Uganda Cranes à Namboole est une grande motivation pour nous car les fans ont raté l’occasion de voir jouer l’équipe. Je pense que les joueurs seront également motivés pour jouer à nouveau à domicile» rassurait, néanmoins, Paul Put dans une déclaration au site officiel de la fédération ougandaise. Il serait, enfin, utile de rappeler que les Grues retrouveront leur habituel fief de Namboole, également baptisé Nelson Mandela Stadium, pour la première fois depuis 2019.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

MC Oran – MC El-Bayadh (A 16h45, au stade Ahmed Zabana). Les Hamraoua à trois points du maintien

Après une spectaculaire remontée du ...

Ouganda-Algérie, à 17h, au Nelson Mandela Stadium de Namboole. Les Verts, pour rester en vie

Battue à domicile par la ...

La Guinée s’impose à Alger (1-2) dans la course au Mondial. Les Verts grillent un joker

Méconnaissable, la sélection nationale s’est ...

Algérie-Guinée, à 20h au stade Nelson Mandela. Petkovic, le test de vérité

Les Verts retrouvent ce soir ...

Le sélectionneur national vise un 6/6 face à la Guinée et l’Ouganda. Petkovic, faire aussi bien que Belmadi

C’est demain que la sélection ...