Accueil » CHRONIQUE » Sauvons Gaza!

Sauvons Gaza!

Dimanche, 17 Palestiniens ont été tués dans l’enclave, selon les autorités palestiniennes, portant le bilan à 174 morts, parmi lesquels 47 enfants depuis une semaine. En Israël, dix personnes ont été tuées par des tirs de roquettes. Sept jours après le début d’un nouvel épisode d’escalade de violences entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, les bombardements de l’armée israélienne se poursuivent à Gaza. Les tractations diplomatiques s’intensifient dimanche 16 mai alors que le Conseil de sécurité de l’ONU devrait se réunir, hier. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit «consterné» par le «nombre croissant de victimes civiles» et «profondément perturbé» par une attaque israélienne contre le bâtiment abritant des médias à Gaza. De son côté, un émissaire américain, Hady Amr, devrait rencontrer dans la journée des dirigeants israéliens à Jérusalem et des responsables palestiniens en Cisjordanie occupée. Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne tiendront, mardi, une visioconférence d’urgence sur l’escalade des combats entre Israël et les Palestiniens. Compte tenu de l’escalade en cours entre Israël et la Palestine et du nombre inacceptable de victimes civiles, je convoque une visioconférence extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l’UE, mardi. Nous coordonnerons et discuterons de la manière dont l’UE peut contribuer au mieux à mettre fin à la violence actuelle, a écrit Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, sur Twitter. En face, la communauté internationale se mobilise pour l’arrêt des agressions de l’armée israélienne contre Gaza. Des rassemblements de soutien au peuple palestinien ont été organisés, samedi 15 mai, dans plusieurs pays, rassemblant des milliers de personnes. La capitale américaine Washington était, elle aussi, pavoisée aux couleurs de la Palestine. Des centaines de manifestants ont répondu à l’appel des associations pro palestiniennes de la côte Est des Etats-Unis. Principal slogan en direction de l’administration Biden: «Faites entendre votre voix pour que les violences s’arrêtent». Ce qui est désolant de la part de l’Occident, des politiques s’insurgent contre les attaques visant les journalistes, tout en restant «muets» sur les crimes contre la population palestinienne. Israël ne craint pas le Monde ou l’ONU ou encore les sanctions onusiennes sachant que l’Etat hébreu est soutenu par les grandes puissances occidentales. Pour Israël, tout Palestinien serait un terroriste du Hamas qu’il faudra, tôt ou tard, liquider. Dans le monde arabe, les Pouvoirs se contentent de protester via des communiquer sans conjuguer le moindre effort entre les Pouvoirs arabes à mettre de la pression sur Israël et ses alliés de cesser les attaques contre des innocents.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Guerre au «pétrole» !

Les 27 pays de l’Union ...

L’OMS craint toujours le Covid…

Près de 3 ans après ...

L’OPEP «attendue» !

L’OPEP+ dont les membres se ...

Ukraine-Afrique, opération séduction!

Le continent africain est confronté ...

Feux de forêt, l’autre hantise!

Cette année, 28.000 hectares d’aires ...