Accueil » RÉGIONS » Santé à Mostaganem. La gestion des déchets hospitaliers, un sujet préoccupant

Santé à Mostaganem. La gestion des déchets hospitaliers, un sujet préoccupant

Une thématique extrêmement sensible autant dans le milieu hospitalier que sur tout le circuit de destruction des déchets générés par l’activité hospitalière. A Mostaganem, on a pris conscience de l’importance d’une gestion convenable qui permettrait ainsi d’éviter la dangerosité dans la manipulation. Cette matinée du mardi 23 novembre, la salle de conférence de la wilaya a accueilli une journée d’études avec la thématique de la gestion des déchets médicaux. Cette rencontre s’affiche plutôt comme une séance de formation faite par le truchement d’une série de conférences, en présence de Mr Aissa Boulahya, wali de la wilaya, du Directeur de l’Agence Nationale de Gestion des Déchets et l’ensemble des intervenants dans le secteur de la santé autant publique que privée. Organisée par les secteurs de la santé et de l’environnement, cette rencontre s’affiche plutôt comme une séance de formation faite par le truchement d’une série de conférences. Les intervenants se sont surtout focalisés sur la nécessité de développement de structures de supervision et de gestion. On est ensuite passé à la présentation de la typologie des déchets et de leur identification. Ces derniers se présentent comme déchets infectieux, déchets anatomiques, objets pointus et tranchants, produits chimiques, produits pharmaceutiques, déchets génotoxiques, déchets radioactifs et autres. Des indications ont été invoquées pour le développement de mesures de protection pour le personnel des établissements sanitaires et l’environnement. On a longtemps abordé la question du traitement des déchets de soins médicaux. Cette question est d’abord une question de gestion avant d’être une question technique. Comme elle dépend de ce fait, totalement de l’engagement de l’ensemble du personnel des établissements sanitaires. Cet engagement n’est possible que si les gens sont avant tout, correctement formés et sensibilisés sur les risques que pose ce type particulier de déchets. Tous s’accordent à dire qu’il est, dès lors, important de s’assurer du programme de formation des personnels médicaux et paramédicaux, aussi pour s’assurer que les déchets de soins médicaux sont correctement gérés à long terme, il est important de superviser régulièrement les pratiques du personnel. L’une des principales recommandation issue de cette journée est d’être constamment à jour sur l’organisation des sessions de formations et de sensibilisation continues et appropriées. Cette mesure servira à maintenir les pratiques de traitement de ces déchets aux meilleurs standards possibles. Des journées de formation dans la gestion des déchets hospitaliers, s’avèrent être une stratégie adoptée par le ministère de la Santé et de la Réforme Hospitalière qui sera soutenue par un ensemble de textes d’application.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Le naufrage de l’EPIC «Mosta Propre» est irréversible

Le comble est qu’à Mostaganem, ...

Gare maritime de Mostaganem. Premier accostage du bateau espagnol en provenance de Valence

La crise sanitaire due à ...

Energies renouvelables à Mostaganem. «GREEN POWER», une jeune entreprise relève bien des défis

A Mostaganem, «Green Power», une ...

Cinéma. Des jeunes formés à la réalisation de courts métrages

A Mostaganem, les actions envers ...

Implanté au coeur Mostaganem. Un dépôt de carburants laisse présager d’imminents risques

Depuis déjà une vingtaine d’années ...