Accueil » SPORT » Sanctions contre la Russie. La FIFA durcit le jeu

Sanctions contre la Russie. La FIFA durcit le jeu

Emboitant le pas à l’UEFA qui n’avait pas hésité à annoncer, avant même les premières frappes russes, la délocalisation de la prestigieuse finale de la Ligue des champions au stade de France à Paris au lieu de l’Aréna de Saint-Pétersbourg, la FIFA a annoncé, dimanche soir, les premières mesures prises comme sanctions à l’encontre du pays organisateur de la Coupe du monde 2018. «En premier lieu, la FIFA souhaite réitérer sa condamnation de l’usage de la force par la Russie dans son invasion de l’Ukraine. La violence n’est jamais une solution et la FIFA tient à exprimer sa plus profonde solidarité à l’égard de toutes les personnes touchées par ce qui se passe en Ukraine. La FIFA en appelle à nouveau à restaurer la paix sans délai et à ouvrir immédiatement un dialogue constructif. La FIFA reste en contact étroit avec l’Association ukrainienne de Football et avec les membres de la communauté du football ukrainien qui ont demandé de l’aide pour quitter le pays tant que le conflit actuel persistera» indiquait, d’ailleurs, en préambule l’instance planétaire dans un communiqué rendu public dimanche à 20h. Et d’annoncer : « Afin de traiter les questions liées au football et en coordination avec l’UEFA, le Bureau du Conseil de la FIFA, composé du Président de la FIFA et du président de chacune des six confédérations, a décidé à l’unanimité, conformément aux recommandations du Comité International Olympique (CIO), de prendre immédiatement un premier ensemble de mesures qui resteront applicables jusqu’à nouvel ordre, à savoir qu’aucune compétition internationale ne sera disputée sur le territoire de la Russie, les matchs « à domicile » devant dorénavant se jouer sur terrain neutre et à huis clos». En parallèle à cette première mesure drastique, la FIFA a précisé, également, que «quelle que soit la compétition à laquelle elle sera amenée à participer, l’association membre qui représente la Russie se présentera sous le nom de « Fédération Russe de Football » (« RFU ») et non celui de « Russie », tout comme aucun drapeau ni aucun hymne de la Russie ne seront utilisés lors des matchs auxquels participeront des équipes de la Fédération de Football de Russie». La FIFA continuera à dialoguer avec le CIO, l’UEFA et d’autres organisations sportives afin, poursuit le communiqué, de déterminer les mesures ou sanctions supplémentaires, susceptibles d’aller jusqu’à une exclusion de toute compétition, qui seront prises dans un avenir proche si la situation ne s’améliore pas rapidement. Le Bureau du Conseil de la FIFA se tient prêt à appliquer toute décision qui en résultera. La FIFA, il est important de le souligner, est convaincue que le mouvement sportif doit se montrer uni dans ses décisions sur ce sujet et que le sport doit continuer à être un vecteur de paix et d’espoir. «En ce qui concerne les matchs de qualification à venir pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022, la FIFA a pris bonne note des positions exprimées sur les réseaux sociaux par la Fédération Polonaise de Football, la Fédération Tchèque de Football et la Fédération Suédoise de Football, avec lesquelles elle a déjà entamé un dialogue. La FIFA restera en contact étroit avec toutes les parties concernées pour tenter de trouver ensemble des solutions appropriées et acceptables» a, cependant, tenu à détailler l’institution présidée par Gianni Infantino, faisant allusion aux propositions d’interdire à la Russie de participer au mondial 2022 qui se déroulera en fin d’année au Qatar.

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...