Accueil » RÉGIONS » Saïda. L’internet, la nouvelle drogue des jeunes

Saïda. L’internet, la nouvelle drogue des jeunes

Internet, qui est une véritable révolution de la communication, semble être mal utilisé par des internautes immatures. Avec son aspect tentaculaire et incontrôlable Internet fascine et pousse à l’interdit : ce qui n’est pas sans conséquences néfastes pour les jeunes qui ont trouvé là un outil de défoulement alors que cette autoroute de l’information donne accès au savoir et à la formation. Le chat semble être la principale activité à laquelle s’adonnent la majorité des jeunes aussi bien devant leur ordinateur familial qu’aux cybercafés qui ne désemplissent pas. L’objectif pour lequel certains, au lieu d’optimiser leur temps dans des activités intéressantes, passent des nuits blanches à la recherche de nouvelles connaissances principalement de l’autre côté de la mer, sinon à mater des « plans » lascives. Les mineurs également devant l’ignorance de certains parents se laissent séduire par Internet qui n’est pas sans risques compte tenu de la prolifération des sites illégaux, racoleurs, racistes et violents. Certains sont devenus si accros à l’internet qu’ils ne peuvent plus s’en passer. A Saïda, la plupart des cybercafés sont gérés tels des commerces sans contrôle ce qui représente pour les enfants scolarisés notamment les lycéens et autres collégiens qui y sont admis sans aucune restriction. On ne relève aucune association qui se penche sur ce problème qui vient s’ajouter aux différents fléaux que compte notre région, tels les drogues sous toutes leurs formes. Attention, il y a péril en la demeure !

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saida. Suicide d’une jeune fille de 17 ans

A la fleur de l’âge, ...

Drogue. 16 individus impliqués à Saida

Les chiffres rendus publics par ...

Saida. Les jeunes entre drogue et violence

On est loin de la ...

A quelques jours de l’Aïd El Adha. Le prix du mouton toujours en hausse à Saïda

Le sujet de réflexion qui ...

Le 8 mai 1945 célébré à Ouled Brahim. Gloire aux 47 héros de Saïda

Alors que les évènements douloureux ...