Accueil » RÉGIONS » Saïda. Les engagements du nouveau wali

Saïda. Les engagements du nouveau wali

Le nouveau wali de Saida a convié, dans l’après-midi de jeudi dernier, l’ensemble des représentants de la presse écrite et parlée, à une rencontre de prise de contact et de courtoisie qui a permis aussi de lever quelque peu le voile sur des sujets d’actualité. Un débat franc, direct, sans décorum et surtout sans protocole a eu lieu à la résidence de la wilaya. Parlant de ses sorties sur le terrain et ses rencontres avec les responsables à tous les niveaux, par ses propos sincères, le nouveau wali avec son timing n’a en aucune manière échappé à la perspicacité de plus de 20 représentants de la Presse dont « certains » ne se montrent que le jour d’une cérémonie officielle et sans ordre de mission. Persuasif et pragmatique dans sa démarche et dans une intervention franche et directe, le nouveau wali, Ahmed Doudouh, a levé le voile d’ombres sur des sujets faisant l’actualité locale. Le wali s’est dit stupéfait par l’inexistence d’un Conseil d’Administration au niveau de l’agence foncière de la wilaya et ce depuis 10 ans. « Il faut y remédier », dira-t-il. A l’intention de ses  » hôtes du jour « , il soulignera sa volonté de travailler dans la transparence et sa totale disposition au service de la remise à niveau de la wilaya qui accuse un déficit en matière d’image de marque. Sans être prodigue de promesses : la problématique des relations, administration – citoyen, a été aussi abordée avec une vraie vision sur certains dossiers qui touchent au cadre de vie et à l’environnement immédiat du citoyen. Mais pour cela, il ne peut à lui seul avoir raison de ces multiples problèmes, notamment la mauvaise mentalité qui affectent la wilaya et c’est pour surtout cette dernière raison qu’il veut attirer la presse locale qui doit agir en toute objectivité dans le respect de la déontologie. Quoi qu’il en soit, le wali a du pain sur la planche pour impulser une nouvelle dynamique au développement de la wilaya et ce par la participation de tous les acteurs de la société civile sans exclusivité, ni parti pris et dans le respect et la considération pour la population locale qui a été pendant une longue période vouée aux gémonies et méprisée par les uns et les autres. Une question s’impose : Saida va-t-elle retrouver la mire pour atteindre de meilleures perspectives ? La presse sera-t-elle à la hauteur des aspirations rurales et urbaines de la wilaya ? Ce qui est sûr, c’est que le nouveau wali semble bien parti pour se distinguer de ses prédécesseurs. « A tout seigneur, tout honneur », comme dirait l’autre !

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le développement local à la loupe. Le wali de Saïda brandit la menace

Ce message est clair et ...

Réseaux sociaux et cyberdélinquance. La menace au bout du clic à Saïda

Les réseaux sociaux ont bouleversé ...

APC de Saïda. Va-t-on vers le dénouement de la crise?

A Saida, il n’y a ...

En visite de travail dans la daïra de Ouled Brahim. Le wali de Saïda sera-t-il écouté?

En visite de travail et ...

MC Saïda. Le club en chute libre, colère des supporters

Rejeté par ses propres enfants, ...