Accueil » RÉGIONS » Saïda. Le logement risque de jeter des scories brûlantes

Saïda. Le logement risque de jeter des scories brûlantes

Mardi dernier, le wali, accompagné de différents responsables de l’habitat, a effectué une virée à travers les chantiers de réalisation de logement tous genres confondus déjà finalisés ou devant l’être dans les semaines à venir. « Je ne suis pas du tout satisfait ni du rythme des travaux ni de la qualité… C’est trop », s’exclame le wali. Or en dépit des mises en garde formulées dans chaque chantier de réalisation de logements visité la situation reste inchangée. La réalisation des logements au niveau de la wilaya a un nom : La Gabegie, celle-ci a souvent pour origine l’incapacité des hommes qui la gèrent. C’est ainsi que nous avons pu décoder les propos tenus par le wali dans les chantiers auscultés. Cette sortie sur le terrain effectuée par le premier responsable de wilaya, a été jonchée de surprises bien qu’elles demeurent pour le commun des mortels des pratiques bien comprises.
Ce jour-là, les responsables du Bâtiment ainsi que les entreprises chargées de la réalisation de logements, ont entendu des vertes et des pas mûres de la bouche du wali. On parle d’un quota de 1000 unités, toutes formules confondues, qui sera distribué au mois de février prochain, plus exactement le 18, jour de la célébration de la fête du Chahid. Une question s’impose : ces inspections qu’effectue le wali dans les chantiers de réalisation de logements seront-elles concluantes ? On ne peut qu’espérer du fait que le premier responsable de wilaya a tenu à mettre tous les responsables du secteur de l’Habitat devant leurs responsabilités. En vérité, Saida prise en étau depuis des années entre des responsables sans scrupules et une complaisance tutélaire équivoque, n’en finit pas de se débattre dans des problèmes absurdes. Pour Boudouh Ahmed, malfaçon et bâclage doivent être combattus par une présence plus assidue sur le terrain. Tel est le mot d’ordre du chef de l’Exécutif de wilaya.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. La police à l’assaut de la délinquance

Plusieurs affaires liées aux stupéfiants ...

Aïd-el-adha à Saïda. La main invisible de la spéculation

Ils ont l’argent et le ...

Célébration de la Journées nationale de l’Etudiant

Une fois le coup d’envoi ...

Saida. Suicide d’une jeune fille de 17 ans

A la fleur de l’âge, ...

Drogue. 16 individus impliqués à Saida

Les chiffres rendus publics par ...