Accueil » ORAN » Route du port, Trémie de Canastel… La Conception en Etude et les contraintes en débat chez les spécialistes

Route du port, Trémie de Canastel… La Conception en Etude et les contraintes en débat chez les spécialistes

Oran s’embellit de jour en jour et ressemble désormais à un vrai chantier, à la faveur de la saison estivale et de plusieurs projets grandioses lancés pour les citoyens. Toutefois, des spécialistes se posent la sempiternelle question de savoir si certains projets seraient réalisés en étude «Béton» et «Solides»? «Se conforment-ils toujours à des études préalables sérieuses des contraintes? Qu’est-ce qui se passe par exemple quand une étude est bâclée ou faite à la hâte sans discernement des contraintes?
«Y a-t-il toujours de vraies «conceptions en étude de projets lancées par les entreprises?». Telles sont les questions que se posent, aujourd’hui, experts et spécialistes du domaine de la construction d’ouvrages mais aussi des citoyens, devant le constat de certains projets ou aménagements «qui ne répondent toujours» pas selon eux «aux normes» dans certains cas mais dont on s’évertue, hélas, à en livrer précipitamment et précocement, sans en ficeler les études ou en régler les contraintes. Le projet de la trémie sur la route de Canastel lancé déjà, il ya plus de cinq ans, n’a pas encore débouché complètement sur une fin de travaux. Un projet ambitieux qui a été expressément conçu de manière à réguler le flux de circulation et d’en transférer une grande partie à la périphérie de la wilaya vers l’autoroute est-ouest. Seulement voilà, selon des spécialistes et les usagers du troncon de la route de Canastel, il se pourrait que, depuis plusieurs semaines, l’entreprise fasse face à un crucial problème dû à l’apparition de l’eau à partir du sol de l’assiette abritant la trémie.
Selon un spécialiste, cette eau proviendrait d’une nappe souterraine, ce qui supposerait, selon lui, que «l’analyse et l’étude de la géologie du sol n’auraient pas été bien faites au départ, pour prévoir l’existence d’une telle eau et anticiper des mesures concrètes». Un autre expert considère toutefois qu’il serait prématuré de faire un bilan tant qu’il n’est pas prouvé de manière formelle qu’une telle contrainte n’ait pas été prise en considération, avant le lancement de ce projet». «Ce projet répond aux normes et il sera livré à 100% incessamment», dira-t-il. L’autre projet qui ne suscite pas moins l’incompréhension et des questions des citoyens de la ville d’Oran, particulièrement les automobilistes qui empruntent quotidiennement le troncon vital de la route du port, est celui de l’aménagement d’un jardin sur la partie dite «Guentéra», sur les hauteurs du quartier Bel Air. La manière avec laquelle est réalisé ce projet qui se déroule en plein jour et de surcroit durant les heures de pointe des automobilistes et des poids lourds dont les semi remorques, fait couler beaucoup d’encore. «De tels travaux devraient normalement, suivant les usages, être effectués en nocturne en 03 fois 08, afin de ne pas pénaliser la circulation dans un tronçon aussi stratégique, en ce sens que cela permettra de le livrer à temps sans préjudice», souligne un autre spécialiste. Il est à noter que les autorités veillent à chaque fois à sommer aux entreprises de respecter les cahiers de charge, les Conceptions en Etudes et l’obligation de lever les contraintes et les réserves de projets…

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...