Accueil » ORAN » Risque de fortes pluies. Oran a besoin de «nouveaux avaloirs»

Risque de fortes pluies. Oran a besoin de «nouveaux avaloirs»

«De par sa position géographique et de la nature de sa nappe phréatique outre le fait qu’elle est truffée de 18 km de grottes souterraines, la ville d’Oran a besoin, plus que jamais, de nouveaux avaloirs», ont estimé des experts en urbanisme. Devant le spectre des inondations des années 2011 et 2012 qui, rappelons-le, ont défrayé la chronique dans certaines communes comme El Braya et Sidi Chami, qui plane au train où évoluent les dérèglements du climat au niveau du bassin de la Méditerranée, la ville qui prend sans cesse de l’expansion notamment vers l’Est, le sud-ouest avec la naissance des pôles d’habitat et de tout ce quelle suppose comme outils d’urbanisme d’accompagnement de manière à lui permettre de faire face aux intempéries ainsi qu’aux inondations, voit soudainement grandir ses prétentions en terme de capacités des avaloirs en cas de fortes pluies. Il est vrai que les opérations de curage ont démarré avant la saison automnale mais le débat concerne plutôt leurs capacités à faire face aux fortes pluies quand ce ne sont pas carrément «certains avaloirs qui ne répondent plus aux normes et qu’il va falloir, par conséquent, supprimer et remplacer par d’autres», suggère-t-on. Selon certains calculs, Oran compterait aujourd’hui plus de 10.000 avaloirs en sus de l’opération de rénovation du réseau d’assainissent local, entreprise par les services concernés mais devant la faiblesse des flux de pluies qui s’abattent dans la région depuis novembre, il est fort à craindre que ces taux de pluies se densifient dans les prochaines semaines soit à partir de ce décembre», expliquent les mêmes sources d’où, selon ces dernières, «l’urgence de revoir leur fonctionnement et réfléchir à augmenter les capacités franches d’évacuation des eaux pluviales du réseau interne».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ouverture du «Premier» Salon international de l’Artisanat à Oran. Des branches de l’Olivier de Palestine en guise de reconnaissance à l’Algérie

Quelle meilleure illustration de la ...

Zitouni préside une réunion à quelques jours de l’Aïd El Kebir et de la saison estivale. Objectif : assurer la disponibilité des produits

Faut-il se passer et sacrifier ...

Les deux autres «Grands» projets d’Oran. Dépollution du Lac de Dhaya Morsli et construction de la Stèle d’El Emir

Outre les projets d’investissement en ...

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...

Crédits alloués par l’Etat aux PCD et PSD dans la wilaya d’Oran. Une augmentation de 15,34 milliards de DA contre 12,30 milliards de DA en 2023

Les crédits de paiement alloués ...