Accueil » ORAN » Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de la tutelle, des produits de première nécessité ont brillé par leur indisponibilité pendant les deux jours de l’Aïd El Fitr, voire même après. Lors d’une virée dans la ville d’Oran, il a été constaté que la majorité des commerces ont baissé rideau, une situation qui se répète chaque année au grand désespoir des citoyens qui ont du mal à s’approvisionner notamment en pain, des citoyens nous ont fait part du manque du pain car, selon eux, ce produit dont la demande augmente durant de telles circonstances n’a été servi que dans quelques boulangeries. Ce qui a donné naissance à de grandes chaînes dès les premières heures de la matinée.
Les assurances du ministère du commerce quant à la disponibilité des produits de première nécessité durant les deux jours de l’Aïd, notamment le pain, le lait et les fruits et légumes n’ont pas été respectées totalement par certains commerçants dans les quartiers d’Oran à l’instar des grandes villes du pays. Désormais les rideaux baissés sont devenus une coutume durant les fêtes de l’Aïd, a affirmé un père de famille en soulignant que malgré les assurances des pouvoirs publics rien n’a changé, un tel mépris à l’égard des citoyens mais aussi et surtout pourquoi les pouvoirs publics ne font-ils rien pour amener les commerçants à l’ouverture de leurs commerces, chaque fois c’est la même chose dès que la fête de l’aïd arrive Oran prend les allures d’une ville morte, les commerçants usent et abusent d’un droit qu’ils ont accaparé aux dépens des citoyens.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Lutte contre toute forme de gaspillage. La préservation de l’eau, l’affaire de tout le monde

L’eau étant considérée comme un ...

Environnement. A quand la fin des sachets en plastique?

Toutes les engagements et promesses ...

Environnement. La prolifération des insectes inquiète les Oranais

L’environnement et la santé dans ...

Quartier de Boulanger. «Plusieurs cas d’intoxication»

Plus d’une dizaine de personnes ...

Habitat. Des immeubles menaçant ruine squattés

Certains bénéficiaires de logement sociaux ...